156 passagers d'un vol entre Figari et Lille bloqués à l'aéroport de Bastia depuis ce matin

Alors qu'ils devaient quitter la Corse ce samedi 31 juillet au matin, 156 passagers d'un vol entre Figari et Lille se retrouvent bloqués à l'aéroport de Bastia en ce moment. Sur place, la tension est montée. L'avion a finalement décollé avec quatorze heures de retard.
L'avion devait décoller ce matin à Figari pour rallier Lille.
L'avion devait décoller ce matin à Figari pour rallier Lille. © Jean-Luc Flémal/BELPRESS/MAXPPP

Ils devaient quitter Figari ce matin à 7h55 mais ont finalement quitté l'aéroport... de Bastia ce samedi 31 juillet, à 22h00. En plein week-end de chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens, 156 passagers d'un vol de la compagnie Volotea se sont retrouvés bloqués à l'aéroport de Bastia Poretta.

Un "problème technique" évoqué ce matin à Figari

"Au départ ce matin on nous a simplement parlé d'un problème technique, mais on nous a expliqué qu'un technicien allait venir d'Ajaccio et que l'on pourrait ensuite partir" explique Ludovic, l'un des passagers. Finalement, le technicien n'arrivera jamais, et les passagers sont déroutés en bus vers l'aéroport de Bastia Poretta. 

"Arrivés à Bastia, le personnel de l'aéroport n'était pas prêt pour nous prendre en charge. Ils avaient dit à Volotea de ne pas nous transfèrer dans leur aéroport mais ils l'ont fait quand même. Leur gestion est vraiment calamiteuse" souffle le vacancier, arrivé à l'aéroport de Figari dès 6h30 ce samedi matin. 

Sur place, la situation se tend, comme en témoigne notamment cette vidéo, publiée sur Twitter. Les passagers déroutés scandent des slogans et décident de bloquer la zone d'enregistrement pour faire entendre leur protestation.

"La gestion de Volotea est calamiteuse"

"Visiblement ça a marché puisqu'à 18h45 on est allé en salle d'embarquement" puis... plus rien à nouveau. "Ensuite on n'a plus eu aucune information, encore une fois. Je n'incrimine pas l'aéroport de Bastia qui n'y est pour rien, mais c'est vraiment la compagnie Volotea qui a une communication catastrophique. Il y a, avec nous, des femmes enceintes et des enfants en bas-âge. J'ai des amis à l'aéroport de Lille qui attendent pour faire le trajet inverse et venir en Corse. Sur place, on leur a dit qu'ils nous pouvaient pas décoller à cause d'absences parmi le personnel. Ici on nous dit que ce sont des problèmes techniques..." conclut Ludovic.

durée de la vidéo: 00 min 07
avion

Selon nos dernières informations, l'avion a finalement décollé à 22h ce samedi 31 juillet. Soit plus de quatorze heures de retard. Les passagers sont arrivés à Lille autour de 23h30.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société transports aériens économie transports