Bastia : le lanceur d’alerte Philippe Pascot invité du café citoyen de l’université du temps libre 

Le lanceur d'alerte Philippe Pascot est l'invité du café citoyen de l'université du temps libre de Bastia, vendredi 13 décembre. / © PHOTOPQR/LEPARISIEN/MAXPPP
Le lanceur d'alerte Philippe Pascot est l'invité du café citoyen de l'université du temps libre de Bastia, vendredi 13 décembre. / © PHOTOPQR/LEPARISIEN/MAXPPP

Philippe Pascot, lanceur d’alerte, est l’invité du café citoyen de l’université du temps libre de Bastia. Le débat se tient au théâtre Sant’Angelo, vendredi 13 décembre à 19 h 30, et a pour thème les mensonges d’État. 

Par France 3 Corse ViaStella

Homme politique pendant 25 ans, il a été maire adjoint d’Évry alors dirigée par Manuel Valls, Philippe Pascot se bat désormais pour plus de transparence dans la vie politique française.

Le lanceur d’alerte est l’invité du café citoyen de l’université libre de Bastia, vendredi 13 décembre à 19 h 30 au théâtre Sant’Angelo, pour parler de son livre « Mensonges d’État ». Un ouvrage dans lequel il dénonce, notamment, les promesses non-tenues par Emmanuel Macron depuis son investiture. 
 

« Alimenter les réflexions » 


« Il y a un double objectif à ces conférences, explique Maria Dumenica, organisatrice de la manifestation. D’une part mettre un peu plus de connaissance à la portée de tous, et d’autre part faire venir quelqu’un qui puisse alimenter les réflexions ». 

Des réflexions que l’organisatrice souhaite voir se porter sur des faits de société marquants. « Même si le mouvement des gilets jaunes a eu un faible écho en Corse, il a mobilisé toutes les régions de France et Philippe Pascot en a été un fervent soutien », continue Maria Dumenica. 

Le lanceur d’alerte milite aussi depuis des années pour l’obligation, pour chaque élu, de présenter un casier judiciaire vierge. 


 

Sur le même sujet

Les + Lus