Coronavirus : Une campagne de tests menée sur le port de Bastia

La CCI de Haute-Corse, le Syndicat Professionnel des Transporteurs Corses et l'Université de Corse ont lancé depuis mardi une campagne de test au Covid 19 pour les personnels du port de Bastia. 300 personnes ont déjà été testées. L'opération pourrait être reconduite dans d'autres ports insulaires.
Une campagne de tests menée sur le port de Bastia de mardi à jeudi.
Une campagne de tests menée sur le port de Bastia de mardi à jeudi. © France Télévisions
Ce sont près de 300 personnels travaillant sur le port de commerce de Bastia qui ont été testés au Covid 19 depuis mardi.

L'opération entre dans le cadre d'une étude épidémiologique menée par l'Université de Corse, qui vise à détecter si des personnels ont été en contact avec le virus et, le cas échéant, si ils ont développé des anticorps contre celui-ci. Par la nature de leur activité, les personnels du port sont particulièrement exposés à la Covid 19.
 
Le test s'effectue via un prélevement sanguin, sur le bout du doigt. Le résultat est obtenu en 10 minutes. Ces tests anonymes ont lieu sur le site de Stella Mare depuis mardi, et doivent se conclure aujourd'hui.
 
Une campagne de tests menée sur le port de Bastia

C'est le Syndicat Professionnel des Transporteurs Corses qui a fait don de ces tests.

"En tant que transporteurs nous avons contribué à l’acheminement de ces autotests durant la période de confinement, nous en avons fait bénéficier nos salariés, souvent en première ligne durant toute la période de crise", explique le président du SPTC, Jean-Marie Maurizi. C’est dans ce cadre que nous avons eu l’idée d’en faire bénéficier une population plus large et principalement la population portuaire, avec laquelle nous sommes en contact quotidien."

Au delà de la détection du virus, cette opération vise aussi à participer à l'échantillonage de l'étude épidémiologique menée par l'Université de Corse. Cette première phase expérimentale pourrait être reconduite à toutes les plateformes portuaires de l'île.

En parallèle, le collectif anti Covid-19 Corsica poursuit son activité, et s'est équipé de 10 000 tests PCR pour se préparer à l'éventualité d'un nouveau pic épidémiologique dans l'île.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société