• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Hôpital de Bastia : le conseil de surveillance demande la prise en compte de l'insularité

© FTViaStella
© FTViaStella

Réunis le 17 juin dernier, les membres du conseil de surveillance du centre hospitalier de Bastia ont voté une motion. Ils demandent notamment la prise en compte des contraintes liées à l'insularité dans le calcul des allocations budgétaires. 

Par France 3 Corse ViaStella

Dans un contexte de situation financière complexe les membres du conseil de surveillance du centre hospitalier de Bastia se sont réunis le 17 juin dernier. 

En effet, le Ministère de la santé, l'ARS - Agence régionale de Santé - et la direction de l'établissement demandent un retour à l'équilibre budgétaire sur trois ans. Une demande qui impliquerait la suppression potentielle de 46 postes. 

Selon le conseil de surveillance du Centre Hospitalier, cela "créerait une situation inacceptable, aussi bien pour les usagers que pour le personnel".

Ces derniers demandent donc "la prise en compte des contraintes liées à l'insularité sur l'offre de soins publique en Corse, notamment au CH de Bastia, dans le calcul des allocations budgétaires".

Le conseil de surveillance souhaite que cette prise en compte "se traduise par le maintien de l'enveloppe financière accordée au CH de Bastia à son niveau de 2014 et (...) par l'allocation d'une dotation exceptionnelle permettant le retour à l'équilibre de la trésorerie".


Plan d'investissement


Enfin, ses membres demandent la prise en charge du financement des opérations de modernisation du centre hospitalier par l'Etat et l'ARS, afin d'éviter un recours à l'emprunt.

En effet, la majeure partie des 44 millions d'euros du plan d'investissement qui s'étend de 2013 à 2018 sont financés par l'Etat et l'ARS. Mais une partie doit être financée par un emprunt contracté auprès de différentes banques. 

L'objectif de ces investissements est de moderniser l'établissement et de le mettre aux normes.

 

Sur le même sujet

Festival Jazz in Aiacciu : cinq concerts à prévoir au Lazaret

Les + Lus