Isula Race : des amateurs de cyclisme ont défié Julian Alaphilippe, double champion du monde

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alix Guiho
Le double champion du monde de cyclisme sur route Julian Alaphilippe parrainait l'événement.
Le double champion du monde de cyclisme sur route Julian Alaphilippe parrainait l'événement. © France 3 Corse

Ce samedi, Place Saint-Nicolas, à Bastia, s'est disputée une course pour le moins... insolite ! Des amateurs de cyclisme ont affronté dans un contre la montre le double champion du monde de cyclisme sur route, Julian Alaphilippe.

Dans le cadre de la première édition de l'Isula Race, la course de cyclisme Isula Series s'est déroulée samedi 23 octobre à Bastia. 

Une course à vélo... d'1 km 

Sur un format "inspiré de la Formule 1", l'Isula Series s'est déroulée en 3 temps : celui des entraînements d'abord, afin de découvrir le parcours d’1 km tracé dans le cœur historique de Bastia ; celui des qualifications ensuite, entre participants amateurs et cyclistes professionnels dont le double champion du monde de vélo sur route Julian Alaphilippe ; et enfin celui de la finale...  

"Faut pas se croire plus fort qu'on ne l'est"

Alaphilippe n'est pas le seul VIP face auquel les amateurs ont pu se confronter. Parmi eux : Axel Narbonne Zuccarelli, Recordman du Tour de Corse à Vélo, Micka Carlier, champion d’Europe d'handisport, Clément Champoussin, vainqueur de la 20éme étape du Tour d’Espagne 2021 et Stéphane Rosseto, vice champion de France sur route et vainqueur des Boucles de la Mayenne. "Faut pas se croire plus fort qu'on ne l'est, reconnaissait ce dernier. Les amateurs n'ont rien à envier aux pros sur une distance aussi courte. En plus, on est relâchés, plus en saison, alors qu'eux sont surmotivés". 

"Si je fais un tour c'est déjà dingue" 

"Si je fais un tour, c’est déjà dingue", disait Victor Malinge, avant le grand départ. L’amateur de 23 ans est venu d'Ile Rousse. Le vélo est pour lui un loisir qui occupe ses week-end, jamais il ne se serait imaginé courir aux côtés des plus grands. Pour lui, ça valait bien les 250 € de frais d’inscription.

Pierre-Paul Monti, lui, n’a pas déboursé un centime, contrairement aux 40 autres participants. Il a gagné le tirage au sort. Cet ironman de 46 ans est là pour s’amuser, échanger avec les pros, "on n’a cette occasion qu’une fois dans sa vie". Mais il n’avait aucune attente côté résultat : "le triathlon me permet de tenir la distance. Un sprint d’1km, c’est autre chose..!"

"Combien peut nous mettre un champion du monde sur 1 kilomètre ?" 

Jean-Marie Casanova est venu de Corte pour accompagner un ami, plus agueri, mais surtout pour s'amuser et répondre à une question : "combien peut nous mettre un champion du monde sur 1 kilomètre ?" Simple curiosité. Résultat : l'amateur de 46 ans aura parcouru 1km en 2,107 min contre 1,465 min pour Julian Alaphilippe, qui a remporté sans surprise le meilleur chrono. Mais qu'importe, Jean-Marie Casanova était là l'esprit festif : "c'est génial, c'est une belle vitrine pour le vélo et pour Bastia."

Si le champion du monde a réalisé sans surprise le meilleur chrono, la deuxième place a été décrochée Guillaume Peretti, ultra-trailer mais pas cycliste professionnel. Juste avant sa course, il nous confiait : "sur un malentendu... ça peut marcher." 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.