• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue 1 – Bastia ne trouve pas le bon rebond face à Montpellier

04/02/2017 - Montpellier, emmené par son nouvel entraîneur Jean-Louis Gasset, s'est bien repris en s'imposant (2-1) samedi à la Mosson devant Bastia lors de la 23e journée de Ligue 1 / © PASCAL GUYOT / AFP
04/02/2017 - Montpellier, emmené par son nouvel entraîneur Jean-Louis Gasset, s'est bien repris en s'imposant (2-1) samedi à la Mosson devant Bastia lors de la 23e journée de Ligue 1 / © PASCAL GUYOT / AFP

Montpellier, emmené par son nouvel entraîneur Jean-Louis Gasset, s'est bien repris en s'imposant (2-1) samedi à la Mosson devant Bastia lors de la 23e journée de Ligue 1, plongeant un peu plus les Corses dans le doute.

Par France 3 Corse ViaStella

L'équipe de Gasset, maître du jeu, s'est imposée grâce à un doublé de son jeune attaquant Steve Mounié, qui a pris le dessus sur son rival Enzo Crivelli qui avait égalisé après une demi-heure (2-1).

Le fil du match

Montpellier a frappé le premier. Peu après le premier quart d'heure (17), l'avant-centre Mounié reprenait un coup franc précis du meneur Ryad Boudebouz.

Si l'équipe de Jean-Louis Gasset avait le contrôle du jeu durant la première demi-heure, elle était piégée à la 34e minute. Sur un ballon mal repoussé par la défense, Sadio Diallo servait involontairement Crivelli, qui trompait de près le gardien Geoffrey Jourdren.

Avant la pause, l'intenable Saint-Maximim semait la panique dans la défense héraultaise et offrait deux occasions à Gaël Danic, qui avait remplacé Diallo (38), et à Crivelli (45+1).

En jouant plus haut et en replaçant Stéphane Sessegnon au coeur du jeu, Montpellier étouffait les Corses lors de la seconde période. L'attaquant Jonathan Ikoné, entré en jeu en même temps que l'autre recrue Isaac Mbenza, faisait basculer le match en offrant un parfait service à l'avant-centre Mounié, qui ajustait Leca (64).

Le gardien du SC Bastia, Jean-Louis Leca / © PASCAL GUYOT / AFP
Le gardien du SC Bastia, Jean-Louis Leca / © PASCAL GUYOT / AFP

Bastia, 2 points en 5 matchs

"L'objectif était de gagner contre un mal classé comme nous. Dans une confrontation directe, quand on prend trois points, cela donne de l'air. L'objectif est atteint. Ces trois points de plus donnent le moral", a déclaré Jean-Louis Gasset.

Bastia, qui n'a pris que deux points lors des cinq derniers matches, chute à la 19e place avant de recevoir Nantes pour un match important. Une situation d’autant plus inquiétante pour le club corse que des équipes de bas tableau peuvent compter sur une journée de retard pour se refaire.

"Tous nos matches à la maison vont être décisifs. Il faudra avoir une autre tenue que dans ce match à Montpellier. Tout le monde sait que l'on est en difficulté. On y pense tous les jours", a déclaré l’entraîneur bastiais François Ciccolini.

Colère des supporters

"Mercato désatreux", "mauvaise gestion du club", la colère gronde chez les supporters du Sporting qui ont organisé un rassemblement dimanche. 150 d'entre eux se sont réunis devant la tribune nord du stade Armand Cesari et ont appelé à la démission des dirigeants. 

"Les dirigeants n’ont pas conscience que derrière le Sporting des milliers de supporters passionnés ont chaque jour un peu plus l’impression d’assister impuissant à la dérive du club."

"Ce rassemblement marquera la rupture définitive avec l'équipe dirigeante en place. DIRIGENTI FORA!" 

 

 

Sur le même sujet

Travo : inauguration de la 12e fosse aux déchets de sanglier de Haute-Corse

Les + Lus