• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue 1 - Pas de Marseillaise pour le derby SC Bastia/GFC Ajaccio

Ligue 1 - Le derby SC Bastia / GFC Ajaccio (samedi 21 novembre) se jouera sans les supporters ajacciens, interdits de déplacement. / © FTVIASTELLA
Ligue 1 - Le derby SC Bastia / GFC Ajaccio (samedi 21 novembre) se jouera sans les supporters ajacciens, interdits de déplacement. / © FTVIASTELLA

Prévue pour être diffusée et chantée avant le coup d'envoi de chacun des dix matches de L1 en hommage aux victimes des attentats de Paris, la Marseillaise ne figure pas dans le programme d'hommage fixé par le SC bastia pour la réception du GFC Ajaccio, samedi soir à Furiani.

Par France 3 Corse ViaStella

"Suite aux évènements dramatiques survenus le 13 novembre à Paris, le derby corse qui se disputera demain à Furiani sera marqué à la fois par un renforcement des règles de sécurité et par un hommage particulier qui sera rendu avant la rencontre", indique le club dans un communiqué

Le Diu Vi Salvi Regina chanté

"Avant l’entrée des équipes, l’ensemble des éducateurs du club et les U11 se positionneront dans le rond central avec des banderoles relatives aux victimes de Paris et à notre éducateur (Dumè Albertini éducateur du club décédé, ndlr). Ils y seront ensuite rejoints par l’équipe professionnelle. 

Des chantres entameront alors le Diu Vi Salvi Regina, chant sacré par lequel depuis des siècles la Corse rend hommage aux défunts, en accompagnant leurs familles dans le deuil et la douleur. A l’issue du dernier couplet, 130 ballons blancs et 1 ballon bleu seront libérés vers le ciel.

Suivra une minute d’applaudissements lors de laquelle les U11 montreront au public les banderoles-hommages. Ces dernières seront ensuite fixées au grillage pour toute la durée de la rencontre.

"Les joueurs des 2 équipes porteront ensuite un brassard noir pour ce premier derby à ce stade de la compétition", ajoute le club.

Pas de Marseillaise à Furiani

Si l'hommage prévu par les dirigeants du SC Bastia reste important, la Marseillaise est donc absente du protocole pourtant fixé par le président de la LFP. Frédéric Thiriez avait ainsi annoncé que l’hymne national serait joué avant chacune des dix rencontres du week-end en Ligue 1.

Une mesure symbolique pour honorer la mémoire des victimes des attentats de Paris du 13 novembre dernier, qui ont fait 130 morts à ce jour. 

Mais c'est sans doute la crainte que la Marseillaise soit sifflée comme cela a déjà été le cas par le passé, mais dans un contexte bien différent, qui a fait reculer le club. Et c'est encore sur les réseaux sociaux que cette décision est librement commentée. Côté SC Bastia, "aucun commentaire" n'est à ajouter au communiqué, a indiqué le club.  

 

 

 

Sur le même sujet

Scandola, une des zones où se trouve un nid de balbuzards

Les + Lus