Maison d'arrêt de Borgo : la Ligue des droits de l'Homme alerte sur "la chaleur accablante dans les cellules"

Publié le
Écrit par A.A.

Ce jeudi 4 août, la Ligue des droits de l'Homme section de Corse alerte dans un communiqué sur "la chaleur accablante dans les cellules" au sein de la maison d'arrêt de Borgo. L'organisation demande notamment à mettre en place les mesures nécessaires à la protection des détenus.

Une "chaleur accablante dans les cellules", un "manque criant d'activités programmées pour extraire les détenus de leur cellule vers d'autres lieux plus frais", "les détenus qui sont sous le toit qui n'est pas isolé suffoquent sous la chaleur".

C'est en ces termes qu'une avocate a alerté la Ligue des droits de l'Homme section de Corse a alerté. Des faits que la LDH a retranscrit dans un communiqué, ce jeudi 4 août. Ainsi, l'organisation demande "de mettre en place les mesures nécessaires à la protection des personnes incarcérées" et appelle "les députés à la vigilance en usant, en l'occurrence, de leur droit de visite".

La LDH pose également la problématique concernant la prison d'Ajaccio "dont la vétusté et l'exiguïté des locaux ne sont plus à démontrer".