Balagne : Une enquête pour "homicide volontaire aggravé" ouverte sur la mort suspecte d'un nourrisson

Hospitalisé sur le Continent, le nourrisson est décédé aujourd'hui. Les faits se seraient déroulés dans un village de Balagne les jours précédents. Un juge d'instruction est en charge de l'affaire. Les investigations ont été confiées à la gendarmerie de Calvi.

La brigade de gendarmerie de Calvi est en charge des investigations
La brigade de gendarmerie de Calvi est en charge des investigations © Denis Charlet /AFP

Le procureur de Bastia Arnaud Viornery a confirmé à France 3 Corse ViaStella qu'une enquête pour "homicide volontaire aggravé" avait été ouverte par le parquet de Bastia après la mort d'un nourrisson survenue aujourd'hui dans un hôpital de Nice.

Le magistrat a ajouté qu'une information judiciaire avait été ouverte et qu'un juge d'instruction était désormais en charge de l'affaire. Il n'a pas souhaité donner davantage de détails sur l'enquête en cours, confiée à la gendarmerie de Calvi. 

Selon nos informations, les faits se seraient produits il y a quelque jours : un nourrisson victime d'une hémorragie cérébrale aurait été conduit à l'antenne médicale de Calvi puis transféré à Nice en urgence. 

L'enfant est décédé aujourd'hui sur le continent de causes non encore déterminées. 

Ce sont les causes potentiellement suspectes des blessures du bébé qui auraient conduit les autorités à ouvrir une enquête.

A ce stade, le procureur a refusé de confirmer un éventuel placement en garde à vue des parents du nourisson. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers