Corte : des touristes nombreux, mais seulement de passage et qui dépensent moins

Après une fréquentation touristique en baisse au mois de mai, les commerçants cortenais se félicitent d'une belle reprise au mois d'août. Des vacanciers pour autant souvent présents sur de courtes, voire très courtes durées.

Dimanche 28 août, sur le cours Paoli à Corte. Assis aux terrasses des restaurants et des cafés, les touristes restent eux toujours bien présents.

Sur les routes de l’île, Corte est un point central. Mais reste un lieu de passage plus qu’un lieu de vacances. "On était à Porto-Vecchio, et on monte vers Calvi, indique ainsi ce couple de touristes. Mais on s'est dit qu'on allait quand même passer rapidement à Corte, que c'était quelque chose à voir..."

"On va rester juste une heure, le temps de faire un petit tour et après redescendre vers Porto-Vecchio", glisse cette autre vacancière.

Des séjours de courte, voire très courte durée, qui n'empêchent pas aux visiteurs d'apprécier le charme cortenais. Et de consommer aussi. Car dans les commerces interrogés, on retrouve partout le même son de cloche : la saison a été bonne, et le mois d’août a rattrapé la légère baisse de fréquentation du mois de mai.

Plus de touristes, moins de dépenses

Une bonne nouvelle, quand un autre constat fait aussi l'unanimité : face à l'inflation, les touristes, quoi que plus nombreux, dépensent moins.

"Pour les gens, à force de se voir prendre des sous de partout, le restaurant, c'est le dernier budget des vacances. S'il reste un peu dans le porte-monnaie, on y va, et sinon, on n'y va pas", constate ainsi Guillaume Fabrio, restaurateur. 

Ville universitaire, Corte connaît une saison touriste de moindre importance que celle relevée sur les plages de Balagne ou de l’extrême-sud.

Le retour attendu des étudiants

Aux tables des bars et des restaurants, les touristes laisseront bientôt place aux étudiants, marquant le début d'une toute autre saison.

"On les attend avec impatience, sourit Julia Clemencin, restauratrice. Comme on est ouverts à l'année, ça nous permet de tenir tout le temps, avec cette clientèle qui nous est essentielle."

L'attente ne sera pas longue : il ne reste désormais plus que quelques jours avant la rentrée.