Port du masque en Corse : ce qui change, et ce qui ne change pas

Le 1er octobre, la préfecture de Haute-Corse a publié de nouveaux arrêtés qui prolongent l'obligation dans certaines communes, et la lèvent dans d'autres. Port du masque obligatoire, on fait le point dans toute la Corse. 
Le port du masque obligatoire dans les rues, pour quelques semaines encore
Le port du masque obligatoire dans les rues, pour quelques semaines encore © Jean-Marc Lallier / FTV
Certaines habitudes se prennent plus vite qu'on ne le pense.

Hier, on était le 1er octobre.

Et à Bastia, Corte, Aleria, Calvi, Ghisonaccia, l'Ile Rousse, Linguizetta et Prunelli di Fiumorbu, la plupart des habitants portaient encore le masque dans les rues. 
A Bastia, il faudra conserver le masque, dans toutes les rues, jusqu'au 1er novembre. Au moins.
A Bastia, il faudra conserver le masque, dans toutes les rues, jusqu'au 1er novembre. Au moins. © Sébastien Bonifay/FTV
Conformément aux arrêtés pris par la préfecture de Haute-Corse le 2 septembre dernier.

Et pourtant...

Ces arrêtés n'étaient valables que jusqu'au 30 septembre, comme l'indiquait l'article 4 de chaque arrêté. 

Arrêtés préfectoraux du 2 septembre

Alors François Ravier, préfet de Haute-Corse, s'est empressé de corriger le tir après cette journée de flottement. 

Le 1er octobre, tard dans l'après-midi, de nouveaux arrêtés ont été publiés. 

Arrêtés préfectoraux du 1 octobre

Des arrêtés qui prolongent certaines interdictions pour un mois supplémentaire, jusqu'au 1er novembre.
Mais en lèvent d'autres. 

Ce qui reste pareil

Pour 4 communes, les plus importantes du département, les règles demeurent les mêmes. 
Au marché aux puces de la Place Saint Nicolas, on tente de garder le sourire malgré la prologation
Au marché aux puces de la Place Saint Nicolas, on tente de garder le sourire malgré la prologation © Sébastien Bonifay/FTV
Pour les abords des établissements scolaires, pas de changement non plus. Dans toute la Haute-Corse, les masques doivent être mis à proximité des maternelles, écoles primaires, collèges et lycées. 

Pour les rassemblements de plus de 10 personnes, enfin, pas de modification. Dans l'espace public, le port du masque reste également obligatoire. 

Ce qui change(ou presque)

Les décisions préfectorales qui avaient été prises le 2 septembre dernier étaient plus nombreuses, et ne s'arrêtaient pas là. 

D'autres communes étaient alors concernées, situées dans la plaine orientale. Aleria, Ghisonaccia, Prunelli di Fiumorbu et Linguizetta ne sont pas mentionnées dans les arrêtés publiés le 1er ocotbre.

Elles sont désormais dégagées de leur obligation de port du masque dans certaines rues. Mais pour autant, cela ne signifie pas que la liberté d'aller et venir sans masque est entière. 

Après vérification auprès de la préfecture, on y voit plus clair. Les arrêtés précédents, dans ces communes, ciblaient avant tout les rassemblements durant les marchés. 
Sur les marchés le masque restera de rigueur, dans l'ensemble du département.
Sur les marchés le masque restera de rigueur, dans l'ensemble du département. © Sébastien Bonifay/ FTV
Les autorités, en concertation avec les municipalités, ont considéré que l'obligation de porter le masque lors de rassemblements de plus de 10 personnes en extérieur couvrait de facto ces marchés.

Et qu'il n'était pas nécessaire de renouveler des arrêtés qui auraient fait doublon...

Infraction, ou pas infraction ?

Reste que, pour la journée du 1er octobre, jusqu'à la publication, dans la soirée, des nouveaux arrêtés, rien n'obligeait les insulaires de Haute-Corse à porter le masque en extérieur.

Alors il ne serait pas étonnant que les personnes qui ont été verbalisées, à Bastia, Corte, Ghisonaccia ou l'une des autres communes concernées sautent sur l'aubaine pour contester leur amende.
Les contrôles de port du masque ont été suspendus durant une journée
Les contrôles de port du masque ont été suspendus durant une journée © Jean-André Boutier/MAXPPP
Mais du côté de la préfecture, on assure que des consignes avaient été passées pour ne pas effectuer de contrôles durant ces quelques heures.

CORSE DU SUD

Trois arrêtés préfectoraux rendent obligatoires le port du masque à Ajaccio, Grosseto-Prugna et Porto-Vecchio. 

Pour Ajaccio et Grossetto-Prugna, vous trouverez tous les détails sur notre article : En ce qui concerne Porto-Vecchio, le masque est obligatoire dans toute la commune, jusqu'au 11 octobre prochain. 

Arrêté concernant la commune de Porto-Vecchio


A Bonifacio, enfin, c'est la municipalité qui, depuis le premier septembre dernier, prolonge de quinze jours à chaque fois par un arrêté l'obligation du port du masque dans les rues. 

Le dernier en date court jusqu'au 15 octobre prochain. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société