• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Huit personnes interpellées en lien avec l'homme blessé par balle la nuit du réveillon à Ghisonaccia

Un homme de 32 ans a été blessé par balles la nuit de Noël sur le parking de la discothèque U Paradisu à Ghisonaccia. / © France 3
Un homme de 32 ans a été blessé par balles la nuit de Noël sur le parking de la discothèque U Paradisu à Ghisonaccia. / © France 3

Huit personnes ont été interpellées ce matin et mise en garde à vue dans l'affaire de l'homme blessé par balle la nuit du réveillon à Ghisonaccia. La victime, âgée de 33 ans, aurait reçu une balle au bras et à l'omoplate sur le parking d'un restaurant.

Par S.B.

Huit personnes ont été interpellées ce matin et mise en garde à vue dans l'affaire de l'homme blessé par balle la nuit du réveillon à Ghisonaccia. Une information judiciaire avait été instruite à l'époque pour "tentative de meurtre". Ils seront présentés à un juge d'instruction.

La victime, âgée de 33 ans, aurait reçu une balle au bras et à l'omoplate sur le parking d'un restaurant peu avant 5 heures dans la nuit du 24 au 25 décembre.

Il est 5h30 ce mardi 25 décembre lorsqu'un homme se présente au centre de secours de Ghisonaccia.

Victime d'une blessure par balle au bras et à l'omoplate.
 
Ghisonaccia : un homme blessé par balle la nuit du réveillon
Equipe - Kael Serreri, Morgane Bona


Selon nos informations, la victime, qui passait Noël au restaurant le Paradisu, se trouvait sur le parking lorsque des coups de feu ont éclaté. 
C'est sur le parking de cette discothèque, le Paradisu à Ghisonaccia qu'un homme a été blessé la nuit de Noël. / © France 3
C'est sur le parking de cette discothèque, le Paradisu à Ghisonaccia qu'un homme a été blessé la nuit de Noël. / © France 3

D'après les premières déclarations de la victime, il n'aurait pas été pris pour cible. 

La cible, c'aurait été une personne qui sortait du restaurant, et qui était attendue sur le parking...

Les circonstances restent floues...

D'autant que l'établissement, selon Caroline Tharot, procureur de la République à Bastia, aurait dû être fermé. 

C'est la section de recherche de la gendarmerie qui devra éclaircir les circonstances exactes qui ont amené à ces coups de feu.

L'homme a été transporté au centre hospitalier de Bastia.

Aucune autre victime par balle n'a été signalée, cette nuit, sur l'île... 

Le parquet de Bastia a ouvert une enquête de flagrance pour tentative d’homicide et violences avec armes.

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus