Alerte Orange aux vents violents en Corse

© FTViastella
© FTViastella

La Corse est placée en alerte orange pour "vents violents" qui pourront souffler en rafales jusqu'à 190 km/h, a indiqué mardi Météo-France. Les transports scolaires ont été suspendus dans l'île mercredi. 

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

"Une tempête d'une force et d'une ampleur peu fréquentes, se rapprochant de l'épisode des 3 et 4 janvier 2018 lors du passage de la tempête Eleanor sur la Corse", est attendue explique l'institution. Ce nouvel épisode de vents violents devrait se terminer "au plus tôt mercredi à 16h".

Compte tenu des vents violents annoncés, les Préfets de Corse du Sud et de Haute-Corse ont pris la décision de suspendre toutes les lignes de transports scolaires mercredi, a indiqué la Collectivité de Corse dans un tweet. 


Des rafales ont déjà été observées mardi matin jusqu'à 158 km/h sur le littoral de Balagne, 184 km/h au Cap Corse, 170 km/h à Sagro, 113km/h dans la région de Bonifacio, indique Météo-France.

Les vents vont monter en puissance dans l'après-midi et deviendront violents dans la nuit de mardi à mercredi avec des rafales voisines de 150 km/h sur les régions exposées et de l'ordre de 200 km/h vers le Cap Corse. Il déferle jusque dans la région bastiaise et sur la côte orientale avec des rafales de l'ordre de 120 à 140 km/h. 

Ces vents violents persisteront en matinée de mercredi et commenceront à perdre en intensité dans l'après-midi. Le vent faiblira nettement dans la nuit de mercredi à jeudi.

La Haute-Corse a également été placé en vigilance Vagues-Submersion de niveau jaune. Le vent tempétueux va générer de fortes vagues en provenance de l'Ouest à Sud-Ouest, qui concerneront le littoral nord-ouest de la Corse en soirée de mardi et nuit de mardi à mercredi. 

 

Emploi du feu interdit

La préfecture a appelé à "la plus grande prudence" notamment lors des déplacements et face aux chutes possibles d'objets ou de fils électriques.

Elle a précisé que "l'emploi du feu est strictement interdit en Corse mardi et mercredi" en raison des vents violents attendus, associés "à une sécheresse toujours marquée de la végétation, entraînant un risque important de propagation des incendies".

La préfecture a indiqué que "des renforts nationaux" étaient d'ores et déjà prévus avec notamment le "prépositionnement de deux Canadair" mardi à Ajaccio.
 


Des incendies exceptionnels ont sévi dans les premiers jours du mois de janvier en Corse où plus de 2.000 hectares de végétation ont été ravagés par les flammes.

La préfecture demande à toute personne témoin d'un départ de feu d'alerter dans les plus brefs délais les pompiers en appelant le 18 ou le 112 (appel gratuit). De même, elle recommande de signaler tout comportement suspect aux forces de sécurité (gendarmerie et police).

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus