Coup de neuf sur le réseau d'eau potable de l'agglo bastiaise

Coup de neuf sur le réseau d'eau potable de l'agglo bastiaise / © FTVIASTELLA
Coup de neuf sur le réseau d'eau potable de l'agglo bastiaise / © FTVIASTELLA

La régie des Eaux du Pays Bastiais lance un grand plan de modernisation du réseau de l'agglomération pour un montant de deux millions d'euros.

Par France 3 Corse ViaStella

Dès cette année, Acqua Publica va investir deux millions d'euros dans la rénovation de la conduite principale et à Saint-Joseph, où une canalisation a rompu le 31 décembre dernier.

La conduite principale traverse en sous-sol la commune de Biguglia. Acqua Publica a prévu de la déplacer sur deux kilomètres de long pour la rendre plus accessible à ses agents. Trois ou quatre ans de travaux en perspective.

"La canalisation traverse deux fois la quatre-voies et traverse en plus beaucoup de parcelles privées, explique Blaise Maltese, responsable du bureau d'étude d'Acqua Publica. Le but du jeu se serait de la remettre sur des voies carrossables."

L'autre gros chantier, ce sera à Bastia, quartier Saint-Joseph.  Lors de travaux routiers de la ville, la régie va changer 100 mètres de canalisation, celle-là même qui a cédé le 31 décembre dernier, inondant un parking situé en contre-bas de la route.

"La rupture de la conduite est due à un mouvement de sol plus qu'à sa vétusté, précise Jean-Paul Palmieri, directeur technique Acqua Publica. Mais à titre de précaution, il conviendrait de la remplacer parce que cette conduite est la première conduite qui alimentait Bastia au début du XIXe siècle."

Coup de neuf sur le réseau d'eau potable de l'agglo bastiaise
Cédric Pasqualini, contremaître; Blaise Maltese, responsable du bureau d'étude; Jean-Paul Palmieri, directeur technique; Michel Rossi , président d'Acqua Publica - France 3 Corse ViaStella - Emilie Arraudeau, Camille Lemeur

Crée en janvier 2016, Acqua Publica gère 356 kilomètres de réseau pour 57.000 habitants. Elle a la compétence en gestion d’eau potable et d’assainissement collectif.

Ces premiers travaux sont un gros investissement, "environ deux millions d'euros, plus un million consacré à l'emprunt", précise Michel Rossi, président d'Acqua Publica.

Ces dépenses et la hausse du coût de l'assainissement se répercutent sur le prix de l'eau : plus 2,5% cette année dans l'agglomération.

Sur le même sujet

Déchets : des élus du Fium’orbu-Castellu refusent de recevoir plus de 43 000 tonnes par an 

Les + Lus