Emploi : pour certaines entreprises le handicap n’est pas un problème

Malgré la règlementation et certains progrès, l'accès à l'emploi pour les handicapés reste très difficile. Toutefois, des entreprises font le choix de recruter des personnes atteintes de handicap, c'est le cas d'Equita à Biguglia.

Par France 3 Corse ViaStella

Ce matin-là, Timothée s'occupe du broyage du papier collecté. Le jeune homme a une trentaine d’années et à cause de son handicap, il a de brusques accès de fatigue, et des sautes de concentration.

Et pourtant, il vient de signer un CDI, en récompense de sa rigueur. C’est un soulagement, après 3 ans de chômage.  « Quand on reste à la maison on déprime. Le fait d’avoir un travail c’est vraiment revalorisant pour notre personne. Ça m’a fait du bien au moral », livre le jeune homme.

Dans cette société, sur quinze employés, ils sont 14 en situation de handicap. Equita existe depuis 17 ans.  Elle s'occupe de recyclage, et travaille pour des grands comptes tels qu’Orange ou La Société Générale.

Emploi : pour certaines entreprises le handicap n’est pas un problème
Intervenants : Thimothée Mercadal ; Florence Mezeray, Directrice de Equita ; Julien Mendez, Association des Paralysés de France. Reportage : BONIFAY Sébastien ; GIUGLIANO Christian ; LOUCHE Anne-Laure


L’arbre qui cache la forêt


La preuve que le handicap n'est pas synonyme d'à peu près, ou de manque de fiabilité. Bien au contraire. « On peut travailler avec des personnes qui ont une reconnaissance de handicap. Et on peut travailler avec une entreprise dont la vocation est la réinsertion des personnes en situation de handicap », explique Florence Mezeray, directrice de Equita.

Mais les sociétés comme Equita sont l'arbre qui cache la forêt. En France, l'accès à l'emploi pour les handicapés reste un problème. Plus de 2,7 millions de personnes sont concernées.

Malgré tout, du côté de l'association desparalysés de France, on se veut optimiste. « Aujourd’hui les choses ont tendance à changer, particulièrement sous l’impulsion de la loi de février 2005 qui milite pour l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société civile et également dans le milieu professionnel.

Donc les choses changent mais sous contrainte d’une loi et pas toujours au même rythme selon les entreprises
», précise Julien Mendez, association des Paralysés de France (APF).

En Corse, on recense environ 7 000 handicapés. Pour tenter de faire avancer les choses, l'antenne Corse de l'APF organisera, en mars prochain, le premier salon du Handicap sur l'île, à Bastia.


A lire aussi

Sur le même sujet

Territoriales : pas d'alliance à droite pour le second tour

Près de chez vous

Les + Lus