L'Afrique du Sud, tenante du titre, préparera en Corse la coupe du monde de Rugby 2023

Publié le Mis à jour le

L'annonce a été faite lors de l'escale bastiaise du Trophy Tour. C'est une formidable nouvelle pour tous les amateurs de rugby en Corse, et une belle reconnaissance pour la discipline sur l'île.

"L'équipe championne du monde, l'Afrique du Sud, s'arrêtera en Corse avant son entrée officielle dans la compétition. Ils passeront cinq jours sur l'île, pour se préparer à défendre leur titre devant le monde entier"

C'est Claude Atcher, le directeur chargé de l'organisation de la compagnie organisatrice de la prochaine coupe du monde, qui a annoncé la bonne nouvelle.

L'annonce avait été soigneusement tenue secrète jusqu'à la conférence de presse qui se tenait ce matin à Bastia, la première étape du Trophy Tour, qui baladera le trophée à travers 59 villes de France. Et qui lance officiellement les festivités, à un an de la prochaine Coupe du monde de Rugby, qui se tiendra en France en septembre 2023. 

Springboks

On parle des Springboks, l'une des plus grandes équipes de rugby au monde. Leur venue en Corse est un vrai événement pour les amateurs insulaires de ballon ovale. 
Jean-Simon Savelli, qui a œuvré durant plus d'un an, auprès des instances nationales, pour rendre cela possible, ne cachait pas sa satisfaction : "c'est une très grande fierté. La venue d'une telle équipe, c'est unique, et c'est magnifique pour le rugby corse".  

Le président de la ligue corse veut y voir un coup d'accélérateur pour la pratique de la discipline sur l'île : "ça va permettre aux jeunes licenciés de s'épanouir plus encore, et puis ça va leur donner envie d'inciter leurs copains et leurs copines à venir essayer le rugby"

Un coup de boost pour le rugby insulaire

Mais l'augmentation probable du nombre de salariés ne sera pas le seul bénéfice de la venue des Sud-africains. "Tout cela fait partie d'un programme très important, au niveau national, qui concernera la construction, et la rénovation des infrastructures. Un programme d'un montant de 15 millions d'euros, dont la Corse bénéficiera aussi. On pérennisera également les 800 emplois de nos apprentis, qui travaillent aujourd'hui dans les clubs. Après la Coupe du monde, ils resteront, pour aider les clubs à se développer. Tout cela aura un vrai impact positif. Et en Corse, cela représente 20 emplois", précise Claude Atcher. 

Pour Gilles Simeoni, le président de l'exécutif, qui avait fait le déplacement, "c'est une opportunité formidable, une vitrine exceptionnelle pour la Corse. Cet événement sportif et économique de premier plan permettra à la Corse de faire valoir ses atouts". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité