L'incendie de Santo-Pietro-di-Tenda est maîtrisé, deux autres départs de feu à proximité

Après deux jours de lutte, et 450 hectares de brûlés, le feu de Santo-Pietro est désormais totalement maîtrisé. Le parquet de Bastia avait dépêché une cellule technique d'investigation sur place. Depuis, deux autres incendies se sont déclarés à proximité, à Olmeta di Tuda et Poggio d'Oletta.

Hier matin, alors que plus de 70 personnes travaillaient à stabiliser le plus gros incendie de l'été, sur un terrain désespérément sec, le procureur de la République de Bastia réquisitionnait une cellule technique d'investigation. Un pompier, un technicien forestier et un gendarme étaient chargés de déterminer comment l'incendie de Santo-Pietro-di-Tenda avait pu débuter. 

Investigation

Depuis hier soir, alors que le feu se stabilisait, les sapeurs-pompiers du Sis2B ont été mobilisés sur plusieurs autres incendies, de plus faible intensité, dont deux attirent plus particulièrement l'attention. Un départ de feu, en borde de route, à Poggio d'Oletta, au cours de la nuit du 2 au 3 août. Et un autre, en milieu de matinée, aux environs de 9h30, à Olmeta di Tuda, également en bord de route. 

Les deux incendies, de 200 à 500 mètres carrés pour l'un, 5.000 mètres carrés pour l'autre, ont été maîtrisés avant qu'ils ne prennent trop d'ampleur, mais leur situation géographique, dans le Nebbiu, à quelques kilomètres à peine de Santo-Pietro-di-Tenda, peut interroger, à la lumière de la démarche initiée hier par le parquet de Bastia. 

Nous n'avons pas réussi à joindre Arnaud Viornery, le procureur de la République de Bastia, pour l'interroger sur un possible lien entre les trois départs de feu. Et il est pour l'instant trop tôt pour tirer des conclusions des investigations menées par la cellule technique qui s'est rendue sur place.  

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité