Le centre d'enfouissement des déchets de Tallone ferme ses portes

Le maire de Tallone fermé le site ce matin. / © Frédéric Danesi - France 3 Corse ViaStella
Le maire de Tallone fermé le site ce matin. / © Frédéric Danesi - France 3 Corse ViaStella

Le plus important centre d'enfouissement de déchets de l'île est fermé depuis ce mardi matin. Que va devenir ce site et où seront dorénavant transportés les déchets ?

Par AM.

Cela était prévu de longue date. Le site d'enfouissement des déchets de Tallone, en Haute-Corse est arrivé à saturation et a donc fermé ses portes ce mardi matin. 

Le site accueillait près de la moitié des ordures produites en Corse. Le maire de la commune, Christian Orsucci est venu en personne fermer les grilles du site. 

Une question de pose désormais. Que faire des 80.000 tonnes de déchets traités ici jusqu'à présent ? 

Deux options ont été étudiées : la délocalisation du centre d'enfouissement et la mise en place d'une usine de tri mécano-biologique.


Le site de Prunelli-di-Fiumorbu réquisitionné


Ce lundi, le Préfet de Haute-Corse Alain Thirion, le Président du Syvadec François Tatti se sont réunis avec le président du Conseil Départemental François Orlandi, les services de l'état concernés et les maires de Haute-Corse. Ensemble, ils ont abordé la problématique de la fermeture du site de Tallone et ont décidé de procéder à la réquisition du site d'enfouissement de Prunelli-di-Fiumorbu pour accueillir les 80.000 tonnes de déchets.

Le maire de la commune, Pierre Simeon de Buochberg et les élus de la communauté de commune Fium'Orbu Castellu, de la Costa Verde et du syndicat de la Plaine contestent cette décision qu'ils jugent "inacceptable".

Selon eux, ce site a été conçu pour accueillir pendant 10 ans 40.000 tonnes de déchets annuels et non le double. Ils estiment que cette réquisition empêcherait le bon fonctionnement du site et réduirait sa durée de vie. 

"Aujourd’hui nous disposons d’un service qui assure une qualité de traitement optimale, limitant ainsi les nuisances pour les riverains et les habitants de la Plaine. Si nous sommes amenés à recevoir le double de déchets initialement prévu, cette performance sera forcément impactée. Les habitants de Prunelli-di-Fiumorbu et de la microrégion n’ont pas à subir l’irresponsabilité des autorités compétentes. Nous sommes dos au mur face à cette improvisation. Nous ne nous laisserons pas faire", indique le maire, dans un communiqué.

Une réunion publique est organisée ce mardi soir à Prunelli-di-Fiumorbu. 


Que faire des déchets ?


Chaque année en Corse, 600 kilos de déchets par habitant, un chiffre qui tient compte de la fréquentation estivale. C'est l'un des record européens, en augmentation constante alors que le tri stagne. 

Comment sont traités aujourd'hui en Corse ? Éléments de réponse :

Comment sont traités les déchets en Corse ?
Reportage : Marie-France Giuliani, Laure Hernandez et Bertrand Pasbecq.






Sur le même sujet

Les + Lus