• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lucciana : découverte d'un temple consacré au dieu païen Mithra, une première en Corse

Un temple dédié au dieu antique Mithra découvert à Lucciana
Intervenant : José Galetti Maire de Lucciana - France 3 Corse ViaStella - Maia Graziani et Camille Lemeur

Des archéologues de l'Inrap ont découvert à Lucciana un temple dédié au dieu antique Mithra. C'est la première fois qu'un lieu de culte de cette divinité indo-iranienne est découvert en Corse.

Par France 3 Corse ViaStella

C’est un dieu obscur venant des confins de l’Orient et qui a pourtant été vénéré jusqu’en Corse.

Des archéologues de de l'institut national de recherche archéologique préventive ont récemment mis au jour un sanctuaire du dieu Mithra, sur la commune de Lucciana, au sud de Bastia. Un autre lieu sacré qui reposait à quelques mètres de l’église de la Canonica à Mariana, sous plusieurs mètres de terre.

© France 3 Corse ViaStella
© France 3 Corse ViaStella

Cette divinité d’origine indo-iranienne aurait été importée par les légionnaires romains au fil des campagnes militaires et s’est développée aux 1er et 2nd siècle après J-C. Les historiens de l’Antiquité en savent peu sur ce culte qui était pratiqué en petits comités. Les adeptes se réunissaient dans des temples sombres qui figuraient la grotte dans laquelle Mithra serait né.

Une religion mystérieuse, à base de sacrifices de taureaux épisodiques et de repas rituels, qui a rapidement été interdite dès que Constantin 1er et avec lui l’empire romain se sont convertis au christianisme.

Les sanctuaires comme celui-ci ont alors été détruits et le culte est tombé dans l’oubli.

C’est la première fois qu’un lieu de culte dédié à Mithra est découvert en Corse. Pour l’identifier, les archéologues ont comparé un morceau de stèle retrouvé sur place avec un exemplaire intact conservé au Louvre. Pour eux, aucun doute, le taureau poignardé, ainsi que le chien et le serpent qui s’abreuvent aux plaies de la bête sont bien les attributs de ce culte.

D'autres éléments en marbre ont été exhumés sur le site, dont une tête de femme. Deux clochettes en bronze et des lampes à huile dans un très bon état de conservation. Une centaine de ses temples auraient été découverts sur les vestiges de l’empire romain, dont plusieurs en France.

Ce temple a été découvert suite aux travaux de prospection pour la construction d’une route, mais pour le maire de Lucciana, cet endroit doit à tout prix être préservé.

En attendant, la zone de fouilles a été étendue et le chantier se poursuit désormais sur 3000 mètres2.

Sur le même sujet

Centre d’enfouissement de Prunelli di Fium’Orbu, dialogue de sourds

Les + Lus