• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

“Péril imminent” : un immeuble évacué à Bastia

Les habitants d'un immeuble ancien du boulevard Auguste Gaudin à Bastia doivent évacuer leurs appartements avant samedi, suite à un arrêté de péril imminent. / © FTVIASTELLA
Les habitants d'un immeuble ancien du boulevard Auguste Gaudin à Bastia doivent évacuer leurs appartements avant samedi, suite à un arrêté de péril imminent. / © FTVIASTELLA

Les habitants d'un immeuble ancien du boulevard Auguste Gaudin à Bastia doivent évacuer leurs appartements, suite à un arrêté de péril imminent délivré par la mairie de Bastia.

Par Grégoire Bézie / France 3 Corse ViaStella

L'immeuble de cinq étages, situé au 15 boulevard Auguste Gaudin, dans le centre historique de Bastia doit être évacué. La décision est tombée après que la municipalité a pris un arrêté de péril imminent.

En cause des fissures constatées dans les parties communes du bâtiment. Selon un rapport d'expert, elles sont dues à la démolition partielle d'un mur porteur lors de travaux effectués dans un appartement situé au premier étage.

La mairie de Bastia a pris un arrêté de péril imminent dans un immeuble du centre ancien / © FTVIATELLA
La mairie de Bastia a pris un arrêté de péril imminent dans un immeuble du centre ancien / © FTVIATELLA

Les plafonds endommagés ne pouvant pas être sécurisés à l'aide d'étais, le syndic de l'immeuble a fait parvenir mardi un courrier aux propriétaires, co-propriétaires et locataires de l'immeuble pour leur demander de quitter les lieux avant samedi.

"Il a été constaté après sondage du sol (...) que la solution d'étaiement  prévu ne peut être mise en oeuvre", indique le syndic, précisant que "d'autres solutions techniques sont à l'étude et ne pourront être envisagées qu'après un contradictoire avec l'expert".

"C'est pour cela que je vous fais savoir que la partie de votre copropriété sera soumise à une évacuation forcée par les services municipaux dès ce samedi 14 avril 2018".   

Sur la quinzaine d'habitants concernés, deux familles devraient se voir proposer une solution de relogement par la municipalité. Selon la mairie de Bastia, l'arrêté devrait être levé une fois les travaux d'urgence réalisés, sous deux à trois semaines. 

Sur le même sujet

Municipales 2020 : en Corse, les maires du rural entre renonciation et hésitation

Les + Lus