Haute-Corse : un véritable arsenal découvert sous terre

Dans la région de Saint-Florent, à Oletta, des milliers de munitions, plus de 50 armes de poing, des gilets, boucliers et casques balistiques ont été découverts par la police judiciaire dans un local uniquement accessible par un passage enterré.

La police judiciaire a fait une découverte inhabituelle, a communiqué le parquet de Bastia : un local souterrain dans lequel étaient fabriquées des dizaines d'armes à feu et des milliers de munitions. "Situé dans la région de Saint-Florent, il était installé dans un conteneur, lequel n’était accessible que par un passage enterré", indique le parquet. 

Le terrain se situe sur la commune d'Oletta, près du lac de Padula. A l’intérieur du local, les services de police ont notamment trouvé "plusieurs presses à munitions, machines à usiner des pièces métalliques, une cinquantaine d’armes de poing et d’armes longues et plusieurs milliers de munitions", mais aussi des "gilets, boucliers et casques balistiques". 

Une personne mise en examen 

Pour le parquet de Bastia, il s'agit d'une découverte inédite "au regard de la qualité de la dissimulation de l’atelier, du nombre de machines de confection retrouvé et du volume d’armes et de munitions stocké". Cette découverte a eu lieu dans le cadre d'une information ouverte auprès du Tribunal judiciaire de Bastia pour "importation, fabrication et détention d’armes"

Le propriétaire de l'atelier a été mis en examen et placé en détention provisoire. Il est déjà connu des services de police pour infraction à la législation sur les armes. Sur place, un riverain a confié à une équipe de France 3 Corse ViaStella qu'il avait déjà fait de la prison. L’enquête déterminera si cet arsenal avait vocation à être revendu.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société