Thomas Dutronc inaugure le festival des Nuits de la Guitare de Patrimonio

Publié le Mis à jour le
durée de la vidéo: 02 min 10
Thomas Dutronc aux Nuits de la Guitare de Patrimonio ©France 3 Corse ViaStella

Le 27e festival des Nuits de la Guitare de Patrimonio s'est ouvert dimanche 17 juillet au son des instruments du Corsican Trio et de la voix de Thomas Dutronc.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Le 27e festival des Nuits de la Guitare de Patrimonio s’est ouvert dimanche 17 juillet. Trois jours après l’attentat de Nice, le directeur du festival, Jean-Bernard Gilormini, a tenu à justifier sa décision de maintenir l’événement : « la question d’annuler ce festival s’est posée mais je crois qu’on a besoin d’être ensemble ».

La musique adoucit les mœurs. Certains n’en écoutent visiblement pas assez », a-t-il déclaré très ému.



La soirée a été inaugurée par le Corsican Trio. Les deux guitaristes, le violoniste et le contrebassiste ont redoublé de virtuosité et de talent. Mêlant jazz et chants traditionnels corses, le groupe a enchaîné les improvisations comme autant de morceaux de bravoure qui ont été très applaudis.

Le "festival de coeur" de Thomas Dutronc

Ces musiciens ont ensuite cédé la place à Thomas Dutronc, qui, enfant, venait à Patrimonio assister aux concerts des plus grands artistes manouches de l’époque : Dorado et Tchavolo Schmitt, Biréli Lagrène... L’artiste demeure très attaché à ce festival intimiste.

On n’a pas envie de faire un gros concert. On a envie que ça reste convivial et d’être vraiment authentiques. »


Thématique oblige le chanteur a laissé une large place dans son programme aux solos de guitare.

Le temps de trois morceaux, les spectateurs ont même été conviés à venir danser sur scène sur des rythmes jazzy mâtinés d'accents tsiganes. En plus de quelques reprises, Thomas Dutronc a également interprété une série de morceaux de son nouvel albumEternels jusqu'à demain, sorti en mai dernier. Des titres qui confirment son amour pour l'instrument de Django Reinhardt.