Sporting Club de Bastia: Un choc au programme pour la reprise

Les hommes de Mathieu Chabert recevront le premier du championnat de National, ce soir à 20h45 à Furiani. A la clé, la tête du classement, et le plein de confiance avant d'entamer la dernière ligne droite. 

Un supporter affichant son soutien aux bleus malgré le huis-clos, le 16 novembre dernier.
Un supporter affichant son soutien aux bleus malgré le huis-clos, le 16 novembre dernier. © PHOTOPQR/CORSE MATIN/MAXPPP

Si le Covid19 ne s'était pas invité dans le décor, il y a fort à parier que le stade Armand Cesari aurait retrouvé, à 20h45, l'ambiance des grands soirs du passé. 

Le duel, qui se déroulera malheureusement devant des tribunes vides, oppose deux poids lourds du championnat de National : 
Quevilly-Rouen Métropole, premier avec 31 points, et le Sporting, deuxième avec 29 points. 

Le haut du classement de National avant le dernier match de cette 17ème journée.
Le haut du classement de National avant le dernier match de cette 17ème journée. © Sporting Club de Bastia

Deux équipes qui ont signé une première partie de saison spectaculaire, en ne concédant que trois défaites chacun en 16 journées.

Et en faisant parler la poudre : QRM, emmené par un Andrew Jung irrésistible, a marqué 29 buts. Et le SCB, 27. 

De quoi s'attendre à du spectacle, même devant sa télévision ou sa radio.

L'occasion, enfin, de se jauger

Mathieu Chabert, en conférence de presse, a tenté d'atténuer la pression inhérente à ce genre de rencontre :

"On a la chance de s'être donnés les moyens d'être dans cette position-là, et de jouer le leader pour l'instant incontesté du championnat. Ils sont sur une série dantesque de 6 ou 7 victoires plus un nul lors du dernier match contre le Red Star, qui n'est pas n'importe qui. Nous on va essayer de contrarier leurs plans en toute modestie."

Chaouki Ben Saada espère avoir le sourire, ce soir, au coup de sifflet final.
Chaouki Ben Saada espère avoir le sourire, ce soir, au coup de sifflet final. © PHOTOPQR/CORSE MATIN/MAXPPP

Certes, on n'est qu'à la moitié de l'exercice 2020-2021. Mais en jeu, c'est la tête du championnat.

Le Sporting sait que pour la première fois depuis quatre saisons, il n'aura pas besoin d'être sur la première place du podium pour accéder à l'étage du dessus, (en National, le deuxième monte aussi, et le troisième dispute des barrages). 
Mais une victoire au sommet, ça fait du bien au moral. 
Et ça donne un indéniable avantage psychologique sur la concurrence. 

D'autant que les deux clubs ne se sont pas encore rencontrés, et qu'ils auront, enfin, l'occasion de se mesurer l'un à l'autre lors de cette dernière journée des matchs aller.

Les supporters bastiais, le 29 octobre dernier, témoignaient de leur soutien aux joueurs de manière spectaculaire, mais dangereuse, sur le toit de l'ancien centre de formation des bleus.
Les supporters bastiais, le 29 octobre dernier, témoignaient de leur soutien aux joueurs de manière spectaculaire, mais dangereuse, sur le toit de l'ancien centre de formation des bleus. © PHOTOPQR/CORSE MATIN/MAXPPP

 

Lors des derniers matchs à domicile, plusieurs supporters avaient bravé le huis-clos en grimpant sur le toit du bâtiment adossé à la tribune Ouest, l'ancien centre de formation du SCB. 

La communauté d'agglomération bastiaise met en garde les bastiaises et les bastiais tentés par l'aventure contre les risques d'occuper une telle tribune de fortune... 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sc bastia football sport