Les motards obligés de posséder un gilet jaune depuis le 1er janvier

© France 3 Corse
© France 3 Corse

Depuis le 1er janvier, les motards ont l'obligation de détenir dans leur coffre un gilet de haute visibilité, plus communément appelé gilet jaune. A qui s'adresse cette nouvelle réglementation ? Quelles sont les sanctions encourues si les motards ne la respecte pas ?

Par France 3 Corse

Entrée en vigueur le 1er janvier, la réglementation est encore méconnue. Les conducteurs de quads, scooters et motos doivent désormais obligatoirement posséder un gilet de haute visibilité avec le marquage C.E dans le coffre et le revêtir lors d'un arrêt d'urgence.

Une aberration pour la Fédération française des motards en colère Corsica. "Si vous êtes en panne avec la moto, vous stationnez sur le côté. Le temps de défaire la selle, selon les motos, ça peut mettre 5 à 10 minutes pour accéder au gilet jaune. Donc on risque d'avoir un accident supplémentaire" explique Yvon Bonaldo, le Vice-Président.

"Les motards ont peut-être encore un peu de mal à s'adapter, tout le monde n'est pas au courant que cette loi est passée en janvier. Je pense que les motards vont s'y mettre d'ici peu de temps" indique Francis Lucchini, un équipementier.

Les contrevenants encourreront une amende de 11 euros en cas d'absence du gilet à bord et de 135 euros, s'ils ne le portent pas en situation d'urgence. 


Les motards obligés de posséder un gilet jaune depuis le 1er janvier
Micro-trottoir; Yvon Bonaldo, Vice-Président de la Fédération Française des Motards en Colère Corsica; Francis Lucchini, Equipementier;

 

Sur le même sujet

Les + Lus