Ligue 2 : l'AC Ajaccio dans l'obligation de réagir face à Bourg-en-Bresse

Avec une 19e place au classement et une seule victoire en 13 rencontres de Ligue 2, l'AC Ajaccio est en fâcheuse position. Une situation sportive qui inquiète les dirigeants du club ainsi que les supporters.

© MaxPPP
Une victoire, cinq matchs nuls et sept défaites en Ligue 2 : le bilan de l'AC Ajaccio depuis le début de la saison est alarmant. Visages tendus, les dirigeants de l'ACA se sont retrouvés mercredi soir pour évoquer la situation sportive du club.

En cas de descente en National, le budget annuel d'environ 9 millions d'euros serait divisé de moitié. Avec cinq entraîneurs en trois ans, le limogeage d'Olivier Pantaloni n'est pas financièrement envisageable, d'autant que l'homme est apprécié du vestiaire.

"On a un sentiment d'échec, mais ce n'est pas pour autant que je vais baisser les bras loin de là. Nous sommes prêts à relever tous les défis , à soutenir les joueurs même dans les moments les plus difficiles mais il faut aussi qu'ils nous renvoient ce sentiment d'envie" a indiqué l'entraîneur ajaccien. 

Alors que l'AC Ajaccio a perdu trois de ces derniers matchs et fait un match nul, les supporters ont indiqué qu'ils feraient grève.

"Aujourd'hui, pour continuer à croire en ce club et venir au stade, les supporters ont un vrai besoin d'informations pour comprendre ce qu'il se passe à l'AC Ajaccio. L'Orsi ribelli arrête son activité de supporters en tribune tant que l'ACA ne mettra pas des réformes en place pour changer sa manière de fonctionner tant sur le club qu'au niveau sportif" Lisandru Luciani, porte-parole de l'Orsi ribelli.

A domicile, face à Bourg-en-Bresse, 5ème du championnat, les Acéistes devront impérativement retrouver le chemin des buts pour renouer avec leur public et sortir de la zone rouge au classement. 


aca

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ac ajaccio football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter