Ligue 2 : L'ACA enchaîne, le Sporting sanctionne

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.S.
Vainqueurs de Nancy, les Acéistes ont signé leur deuxième succès consécutif en championnat.
Vainqueurs de Nancy, les Acéistes ont signé leur deuxième succès consécutif en championnat. © FTV/

En s'imposant à domicile contre Nancy samedi, l'ACA a remporté un deuxième succès consécutif et conforté sa troisième place au classement de la Ligue 2. Quant au Sporting, il se déplace ce lundi à Auxerre dans un contexte marqué par des sanctions prises par le club à l'encontre de certains joueurs.

Cinq jours après son succès à Nîmes 0-2, l'ACA a enchaîné à domicile face à Nancy, sur le même score.

Samedi soir, à François-Coty, les blanc et rouge ont confirmé leur retour en forme face à la lanterne rouge du championnat qui restait sur une victoire. "On a vu une équipe de Nancy entreprenante et qui a mis beaucoup de détermination", a confié Olivier Pantaloni après un match dans lequel son équipe a ouvert le score rapidement par Nouri (7ème minute). Le milieu de terrain ajaccien s'est ensuite offert un doublé à la 58ème. 

"On a bien entamé le match puis on a cédé du terrain à Nancy au bout d'un quart d'heure de jeu, poursuit Olivier Pantaloni. On a trop reculé puis, après la pause, les joueurs ont pris le dessus. La deuxième mi-temps était de belle facture avec des occasions de buts et une équipe pressante qui est allée chercher l'adversaire pour l'empêcher de jouer. On n'a quasiment pas été mis en difficulté sur la deuxième mi-temps. De manière générale, c'était un bon match."

Grâce à son septième succès de la saison (et son huitième match sans encaisser de buts), l'ACA conforte sa place dans le trio de tête d'un championnat dominé par Toulouse (28 points).

Troisièmes avec 25 points en 13 journées, à deux unités de Sochaux (2ème), les Acéistes semblent avoir digéré les deux défaites consécutives contre le Sporting et Quevilly-Rouen fin septembre-début octobre. "On continue de progresser, souligne le coach ajaccien. On est toujours dans la même volonté. Ça peut faire sourire, mais je pense que les joueurs ne pensent pas à autre chose que d'arriver le plus rapidement possible aux points nécessaires pour le maintien. Après on verra. Mais il est évident qu'avec 25 points à six rencontres de la trêve, c'est intéressant pour nous."

Encore plus si l'ACA confirme sa bonne passe samedi prochain à Pau, actuel septième du championnat.

Régis Brouard : "des sanctions importantes et fortes"

Au Sporting (19ème), qui se rend à Auxerre (5ème) ce lundi, le classement est différent. L'ambiance aussi. 

Après le nul contre Grenoble (0-0) samedi dernier à Furiani, des tensions ont eu lieu entre certains joueurs bastiais. Le club a pris des sanctions, comme l'a révélé Régis Brouard ce samedi en conférence de presse : "il y a eu une très longue réflexion avec le président par rapport aux incidents de la fin du match contre Grenoble. Il faut savoir que l’institution et le club seront plus forts que le comportement des joueurs. Des sanctions ont été prises par le club qui doit se protéger et être plus fort par rapport à tout cela. Je partage cela. Il fallait sanctionner juste, je pense que le message est bien passé vis-à-vis des joueurs. On les a convoqués, et la décision a été annoncée ce vendredi au groupe." 

Concernant la forme de ces sanctions, l'entraîneur bastiais est resté évasif : "je ne peux pas les exprimer, mais elles sont importantes et fortes. On a pris quelques jours de réflexion pour se poser et être le plus juste avant tout par rapport à l’institution."

Côté terrain, Régis Brouard reconnaît "un manque de combativité sur certaines situations défensives" et dit avoir "insisté là-dessus à l'entraînement cette semaine pour trouver le bon niveau d'agressivité". Et d'ajouter : "Je pense qu'il faut essayer de corriger rapidement certaines choses car la patience va avoir ses limites. On peut avoir une forme de tolérance, d'indulgence, mais il faut que les joueurs prennent conscience qu'aujourd'hui le niveau est autre et l'exigence aussi."

Pour ce déplacement en Bourgogne, chez des Auxerrois venant de subir un cuisant 6-0 à Toulouse, le défenseur Stephen Quemper est incertain. "Il a pris un coup au niveau du dos à l’entraînement, je pense que ce n’est pas grave mais on fera le point avant lundi", indique l'entraîneur qui pourra en revanche compter sur le retour au milieu d'Amine Talal. "Il va nous amener la tenue du ballon et un surplus dans la qualité technique. C’est ce qui nous a manqué contre Grenoble où l'on n'a pas su faire les bons décalages."

19ème avec 11 points, dont 3 d'avance sur la lanterne rouge nancéienne, le SCB ne s'est plus imposé depuis sa victoire dans le derby face à l'ACA, le 25 septembre. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.