Ligue 2 : l'ACA joue à Valenciennes, le Sporting reçoit le Paris FC

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.S.

Ce vendredi soir, l'AC Ajaccio se déplace à Valenciennes avec l'objectif de consolider sa deuxième place au classement. Dans le même temps, le Sporting accueille le Paris FC avec le maintien en ligne de mire.

L'ACA va-t-il enchaîner un sixième succès consécutif en Ligue 2 ?

Deuxièmes du championnat avec trois points d'avance sur Auxerre (3ème), les joueurs d'Olivier Pantaloni jouent ce soir à 21h à Valenciennes (16ème) avec l'ambition de rester dans la course à l'accession.

"Je ne regarde pas les séries, a indiqué l'entraîneur acéiste en conférence de presse d'avant-match. Aujourd’hui, il faut laisser les statistiques et les records de côté et se concentrer uniquement sur ce que nous avons à faire jusqu’à la fin du championnat. Nous devons mettre toute notre énergie sur ce match de Valenciennes pour être le plus performant possible."

Récents lauréats de Dijon samedi dernier puis de Dunkerque mardi, les Ajacciens vont disputer leur troisième match en six jours. "Je dois avouer que c’est difficile d’enchaîner, confie Olivier Pantaloni. Nous avons tout fait pour que la récupération soit optimale à travers les soins et les contenus adaptés de nos séances." 

A quatre journées du terme du championnat, une victoire en terre nordiste permettrait à l'ACA de se rapprocher davantage de la Ligue 1. D'autant plus qu'après ce déplacement, les Ajacciens joueront deux fois à domicile lors des trois dernières journées restantes.

"Un match compliqué" pour le SCB

Du côté du Sporting (14ème), qui reçoit ce soir le Paris FC (4ème) à Furiani, l'objectif est toujours le même : grappiller les deux petits points manquants synonymes de maintien.

"Ça avance tout doucement, a concédé Régis Brouard, le coach bastiais, ce jeudi face aux médias. Il y a eu beaucoup de matchs nuls qu'on n'a pas réussi à transformer en victoire, comme à Niort et à Auxerre avant. On en fera une conclusion à la fin mais nous sommes quand même contents d'avoir pris ces points-là."

Après la première défaite de l'année à domicile samedi dernier face à Guingamp, les Bastiais sont allés prendre un point à Niort, mardi. Eux aussi s'apprêtent à jouer leur troisième match en moins d'une semaine. Une partie pour laquelle ils devront se passer de leur gardien, Johny Placide (blessé).

Même si Régis Brouard s'attend à un match "compliqué face à une équipe très rigoureuse qui joue la montée", il veut "le gagner, notamment pour se faire pardonner de la défaite face à Guingamp samedi dernier". Et aussi pour assurer définitivement le maintien du club.