Manon Venturi, une jeune corse aspirant à participer aux Jeux Olympiques

Patrick Mannu, le réalisateur du documentaire "Olimpiadi, le rêve olympique", a suivi 3 athlètes de haut niveau. Parcourant la Méditerranée, il est parti à la rencontre de ces personnes qui consacrent leurs vies au sport. Focus sur Manon Venturi dans cet article...

À l'occasion du passage de la Flamme Olympique en Corse ce 14 mai 2024, ViaStella vous propose un documentaire inédit, ce soir à 21h45, pour clôturer cette journée historique...

Le documentaire "Olimpiadi, le rêve olympique"

La compétition des Jeux Olympiques est connue pour être la plus prestigieuse et la plus convoitée au monde.
Elle réunit plus de 300 épreuves en tout genre, et certaines sont beaucoup moins médiatisées que d'autres... Patrick Mannu, réalisateur du documentaire "Olimpiadi, le rêve olympique" a décidé de mettre en avant 3 de ces disciplines.

Tout d'abord, partons en Italie chez la plus expérimentée, Giordana Sorrentino, qui a déjà participé aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2021 (décalé à cause de la crise du Covid), elle est spécialisée dans la boxe.

Ensuite, nous traverserons la Méditerranée pour rencontrer Maher H'abouria, spécialiste du Cross-Country Olympique XCO, une discipline cycliste.

Pour terminer, rendez-vous à Aix-en Provence, pour rencontrer Manon Venturi, une insulaire expatriée sur le continent pour poursuivre son rêve sportif. Sa discipline de prédilection est la natation artistique.

Focus sur Manon Venturi 

Arrivée très tôt dans le milieu de la compétition internationale, Manon est une jeune fille de 17 ans avec un palmarès déjà bien rempli...
2022 est une année riche en émotions puisqu’elle a obtenu la médaille d’argent en équipe, catégorie Junior, pour les Championnats d'Europe à Alicante ! Elle a obtenu la 4ème place en duo aux Championnats du Monde au Québec, elle a également 21 titres de championne de France !
L’amour de la danse, Manon le doit à sa mère professeure de danse classique dès l’âge de 2 ans. La passion pour la natation synchronisée commence en 2012, en regardant les Jeux Olympiques de Londres.

C’est à l’âge de 6 ans que sa mère l’inscrit au club Fun Beluga, à Bastia. Elle sera vite repérée à l’âge de 11 ans par un entraîneur national qui lui conseille de rejoindre le club Pays d’Aix Natation, fleuron de la natation synchronisée française.
En Corse il n’existe pas de structure adaptée du type Pole natation. Elle quitte Bastia pour vivre à Aix-en-Provence loin de sa famille.

Elle y bénéficie d'un soutien technique et scolaire qui lui permet d'entrevoir un avenir tant en natation que dans ses études.

Manon a un objectif depuis toute petite : participer aux Jeux Olympiques.

Elle s’y prépare avec ses entraîneurs. Mais Manon garde la tête froide, elle sait que tout peut arriver d’ici là : blessure, mauvais résultats, non-sélection en équipe Senior.
La natation synchronisée est une discipline exigeante, qui demande beaucoup d’heures d’entraînement. Les débouchés professionnels sont très limités, très peu de nageuses ont réussi à vivre de ce sport. Manon en est consciente, c’est pourquoi elle ne néglige pas ses études, son niveau scolaire est excellent.

durée de la vidéo : 00h01mn09s
Performance de Manon Venturi aux championnats de France juniors de 2023 ©France 3 Corse ViaStella / Stella Productions

Nous sommes partis à sa rencontre, nous lui avons posé quelques questions :

  • Comment avez-vous fait pour gérer le départ du foyer familial en étant aussi jeune ?

J'étais passionnée par ce sport et l'envie d'aller dans le meilleur club de France m'a motivé . Même si j'étais un peu stressée, je n'avais pas vraiment conscience à 12 ans de l'éloignement. Les journées étaient tellement remplies que je n'avais pas trop le temps d'avoir le manque.

  • Comment gérez-vous vos entraînements en parallèle de votre vie personnelle (scolarité) au quotidien ?

Il faut avoir une très bonne organisation. Cette année je suis en terminale, j'ai le bac à préparer, les entraînements de natation synchro, j'ai repris la danse classique au conservatoire et l'apnée.
J’essaie donc de m'avancer dès que j'ai du temps pour les devoirs, mais je tiens aussi à avoir une vie avec mes amis et profiter. Ça m'apporte un équilibre parce que sinon on risque de craquer psychologiquement.

  • Vous aspirez à participer aux Jeux Olympiques 2028, mais quels sont vos autres objectifs personnels, sportifs ou scolaires ?

Je pars aux États-Unis au mois d’août pour nager en équipe universitaire et obtenir en 4 ans mon diplôme de journaliste sportif.
Idéalement après l'obtention de celui-ci j’aimerais intégrer le Cirque du Soleil et devenir chorégraphe de natation artistique en parallèle. J'ai également envie de voyager et profiter pour découvrir une nouvelle culture aux États-Unis.


📱💻 Pour en découvrir davantage sur la vie d'un athlète de haut niveau préparant les Jeux Olympiques, rendez-vous ce soir à 21h45 sur ViaStella pour découvrir ce magnifique documentaire.
Il sera également disponible en replay le lendemain de sa diffusion sur notre plateforme France.TV