Mauvaise posture pour La Méridionale

La Méridionale est en mauvaise posture. Hier soir, Gilles Simeoni a émis une notification stipulant que La Méridionale serait évincée du port d'Ajaccio et probablement de celui de Bastia.
 

La Méridionale est sur le fil du rasoir à propos de la nouvelle délégation de service publique maritime.

Le doute planait déjà quant à sa capacité à assurer les sept dessertes entre la Corse et Marseille. Hier soir, une notification émise par le président du conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, aux 2 candidats - La Méridionale et  Corsica Linea - aurait aggravé les choses.

 


La Méridionale serait évincée du port d'Ajaccio et en mauvaise place pour celui de Bastia, de quoi inquiéter les salariés.

Des salariés déjà en colère. Ils craignent que cette perte de lignes ne conduise à des suppressions de postes. Certains avaient retardé mercredi et jeudi dernier l'appareillage des navires de la compagnie