Réseau mobile : des disparités territoriales encore et toujours présentes en Corse

En Corse, la couverture du réseau mobile reste encore très inégalitaire. Si la 5G se déploie de plus en plus dans les villes de l’île, de nombreux habitants continuent à vivre sans ou avec un très mauvais réseau mobile.
© FTV

Le téléphone à la main pour chercher du réseau, c’est le quotidien des habitants de Talasani. Cette commune de 72 résidents l’hiver et 250 l’été, continue de vivre au rythme des fluctuations du réseau mobile. "On passe notre temps à se balader dans le village pour pouvoir envoyer un SMS ou passer un appel. Par moment, il peut avoir du réseau au niveau du cimetière mais sinon il faut descendre dans la plaine." s’exclame Martine Bayout, résidente à Talasani. Depuis ce matin, elle cherche à joindre sa mère assez âgée pour prendre des nouvelles. Mais impossible !

Tous les recoins du village avec le moindre signal sont connus de tous. Pour indiquer le meilleur emplacement, les habitants ont même exposé un vieux téléphone fixe avec une chaise. Un des seuls endroits où le réseau passe mais cela dépend des jours. Face à cela, Monsieur et Madame Rougier ont dû opter pour un abonnement box internet et téléphone incluant les appels illimités vers les fixes et mobiles.

Un coût important qui s’ajoute à leur forfait mobile : "Aujourd’hui, on paye 45 euros par mois pour la box et le téléphone fixe. Mais on était obligé de changer parce que ça m’est déjà arrivé de rater des appels importants sur mon portable comme le jour où mon fils était malade. Je ne l’ai appris que le soir en allant le chercher au collège." se confie Franck Rougier. Aujourd’hui, ce manque de couverture du réseau mobile est devenu un véritable casse-tête pour toute la commune.

Les habitants de Talasani ont installé leur "cabine téléphonique" à l’un des seuls points de réception du  réseau dans la commune.
Les habitants de Talasani ont installé leur "cabine téléphonique" à l’un des seuls points de réception du réseau dans la commune. © Antonin Blanc / FTV

Le New Deal Mobile, un projet en cours mais un peu au ralenti

En 2018, le gouvernement a conclu un accord avec les opérateurs téléphoniques afin d’assurer un bon réseau mobile dans les zones mal ou non couvertes. Dans le cadre de cette opération « New Deal Mobile », la Collectivité de Corse en collaboration avec les maires insulaires a identifié 69 sites concernés.

Si depuis son lancement 15 sites de l’île ont été équipés d’une couverture 4G, le reste demeure en attente, impuissant face au déploiement du réseau 5G dans les villes insulaires. Mais aujourd’hui, la collectivité souhaite mettre un coup d’accélérateur : "La priorité, c’est une bonne couverture 4G pour toute l’île. Pour la 5G, nous verrons plus tard avec les opérateurs en fonction des besoins des utilisateurs." affirme Éric Ferrari, directeur de l’aménagement et de la transformation numérique de la Collectivité de Corse.

 C’est un long combat.

Le village de Talasani a été l’un des premiers ciblés grâce notamment à son maire Francis Marcantei. Élu en 2020, le dirigeant de la commune a rapidement repris le dossier en main et est parvenu à faire installer une antenne sur sa commune en décembre dernier. "C’est un long combat. Avant de pouvoir installer le relais, j’ai contacté les opérateurs des dizaines de fois et j’ai toujours eu la même réponse : « Oui, pas de soucis on va vous envoyer un technicien pour évaluer le réseau »  Il a fallu attendre sa venue des mois." 

Mais pour l’heure, c’est un autre problème qui bloque son fonctionnement : l’antenne de 36 mètres de haut attend toujours d’être électrifiée.

Une antenne 4G a été installée en décembre 2020 sur la commune de Talasani.
Une antenne 4G a été installée en décembre 2020 sur la commune de Talasani. © Antonin Blanc / FTV

La Corse, une région difficilement "équipable"

La Corse est aujourd’hui l’une des régions présentant le plus de disparités territoriales en matière de réseau mobile.

En raison de ses reliefs et de ses réserves naturelles, l’île peut difficilement être équipée d’antennes relais : "Nous faisons face à beaucoup de zones protégées en Corse donc pour nous il est très difficile d’y implanter nos pylônes. Par exemple, la région de la Restonica est considérée comme une zone blanche mais nous ne pouvons pas rétablir une bonne couverture réseau car c’est un site classé. Cela fait maintenant des mois voire bientôt des années que nous attendons l’arrêté ministérielle nous autorisant à s’y implanter." explique Corinne Olive, responsable du déploiement Free Mobile en Corse et en PACA.

Depuis 2018, sept réunions se sont tenus entre opérateurs, la Collectivité de Corse, les élus locaux et la Préfecture pour discuter du déploiement de ce réseau mobile devenu indispensable à la vie des insulaires.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
téléphonie économie centre corse nature parcs et régions naturelles