Rixe à Bastia : les deux gardes à vue levées

Les deux personnes placées en garde à vue à la suite de l'agression au couteau survenue jeudi 24 juin à Bastia, dans le quartier de Lupinu, ont été relâchées ce vendredi. Les investigations se poursuivent pour tenter de retrouver l'auteur des faits.

C'est dans cet immeuble, à la Cité Aurore, que s'est déroulée la rixe.
C'est dans cet immeuble, à la Cité Aurore, que s'est déroulée la rixe. © FTV

Les deux personnes placées en garde à vue "pour des vérifications" dans le cadre de la rixe survenue dans la soirée du jeudi 24 juin à Bastia ont été relâchées ce vendredi. "Actuellement, aucune garde à vue n'est en cours dans ce dossier", confirme le parquet de Bastia qui a ouvert une enquête pour tentative d'assassinat.

Jeudi soir, peu avant 20 heures, un grave différend a eu lieu Cité Aurore, dans le quartier de Lupinu.

Un homme de 29 ans a reçu plusieurs coups de couteau au cours d'une altercation qui l'aurait opposé à une ou plusieurs personnes. Les faits se seraient produits au premier étage d'un immeuble situé 41 Cité des Monts.

Blessée au thorax et à l'abdomen, la victime a ensuite titubé dans la rue. Rapidement prise en charge par le médecin du Samu, elle a été transportée en arrêt cardio-respiratoire vers le centre hospitalier de Bastia. Son pronostic vital était alors engagé. Depuis, son état de santé se serait amélioré.

"J'ai entendu des cris dans l'immeuble, au premier, raconte un riverain. J'ai regardé, j'ai vu descendre le jeune. Il était plein de sang. Arrivé à ma hauteur, il est tombé. Il s'est relevé et est descendu jusqu'au (bâtiment) 36. Là, il est encore tombé. J'étais derrière pour lui porter secours, il n'a pas voulu. Il est arrivé jusqu'au 37 et là il s'est effondré."

Les circonstances exactes de la rixe, le nombre de personnes impliquées ainsi que le mobile sont pour l'heure encore inconnus. "Les investigations se poursuivent", indique-t-on du côté du parquet de Bastia. 

D'après nos informations, un individu serait toujours activement recherché.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers