Territoriales 2021 : le Mouvement Corse Démocrate de François Tatti pourrait soutenir Laurent Marcangeli

Dimanche 9 mai, après la publication de la liste de Laurent Marcangeli pour les élections territoriales, François Tatti, président du Mouvement Corse Démocrate, a indiqué que son parti pourrait soutenir le maire d'Ajaccio. Une condition : que ce dernier clarifie son projet pour Bastia.

François Tatti, président du Syvadec et de la CAB
François Tatti, président du Syvadec et de la CAB © France 3 Corse

Du "changement" après "une mandature nationaliste aussi clivante qu'inefficace", juge François Tatti, président du Mouvement Corse Démocrate (MCD), dans un communiqué. Selon lui, "L'heure est venue de rompre avec la politique d'affrontement stérile avec l'État et les atermoiements qui bloquent les dossiers majeurs."

Ainsi, après avoir étudié les différents projets proposés pour les élections territoriales des 20 et 27 juin prochains, le MCD "constate que Laurent Marcangeli est le seul candidat dont les intentions pour le deuxième tour de scrutin sont claires." Pour François Tatti les "prises de positions pragmatiques" du maire d'Ajaccio sur des dossiers majeurs comme ceux des transports, des infrastructures, des déchets ou de l'aménagement du territoire "méritent d'être développées dans un programme ambitieux au service du territoire."

Une seule interrogation pour que le parti accorde son soutien au candidat de droite dès le premier tour : "sa vision pour Bastia et le grand Bastia."

Lire l'intégralité du communiqué du Mouvement Corse Démocrate

Dimanche 9 mai, Laurent Marcangeli a dévoilé sa liste "Un Soffiu novu" pour les futures élections territoriales. Une liste dans laquelle la droite semble partir unie avec, notamment, la présence des présidents de groupe "La Corse dans la République" et "Per l'Avvene" à l'Assemblée de Corse, Valérie Bozzi et Jean-Martin Mondoloni qui occupent les deuxième et troisième places. Une union que le maire d'Ajaccio est également parvenu à insuffler jusqu'en Haute-Corse en témoigne, notamment, à la présence d'Anne-Marie Natali en 62e position.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
elections territoriales politique élections régionales 2021 élections