Vaccination obligatoire pour les soignants, extension du pass sanitaire : les nouvelles annonces d'Emmanuel Macron

Ce lundi 12 juillet, Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures pour freiner la propagation du variant delta du Covid19. Elles comportent notamment une obligation vaccinale pour les soignants et une extension progressive du pass sanitaire.
La vaccination est rendue obligatoire "sans attendre" pour les personnels soignants des établissements de santé, a annoncé Emmanuel Macron ce lundi 12 juillet.
La vaccination est rendue obligatoire "sans attendre" pour les personnels soignants des établissements de santé, a annoncé Emmanuel Macron ce lundi 12 juillet. © Ludovic Marin / AFP

Deux semaines après la levée générale du couvre-feu sur le territoire français et la progression du variant delta, le président de la République a une nouvelle fois pris la parole ce lundi 12 juillet.

Pour Emmanuel Macron, le pays traverse une "reprise forte de l'épidémie" liée au variant delta, "trois fois plus contagieux que la première souche". Si le chef de l'État assure que "la situation est maîtrisée", "une possible hausse des cas est à attendre dès le mois d'août".

Obligation vaccinale pour les soignants

Ainsi, "une nouvelle course de vitesse est engagée". Pour limiter au maximum les contaminations, la vaccination devient obligatoire pour "tous les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, des cliniques, des maisons de retraite, des établissements pour personnes en situation handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes fragiles, y compris à domicile " Les personnes concernées ont jusqu'à 15 septembre pour recevoir les deux injections. Après cette date, des contrôles et des sanctions seront mis en place.

Si pour l'heure, le chef de l'État "fait confiance aux Français", il n'exclut pas la possibilité de rendre la vaccination obligatoire rapidement. Il précise : "neuf millions de doses sont disponibles et d'autres vont arriver."

Le pass sanitaire étendu et tests PCR payants 

De nouvelles mesures de restriction vont également être mise en place. L'État d'urgence sanitaire va être déclaré pour la Martinique et la Réunion et couvre-feu sera instauré.
En métropole, à partir du 21 juillet, le pass sanitaire va être étendu aux lieux de loisir et de culture pour les personnes de plus de 12 ans. Le but : "faire porter les restrictions sur les non-vaccinés plutôt que sur tous". Ainsi, l'entrée des visiteurs sera donc soumise au pass sanitaire ou à un test négatif récent. Ce document est déjà en vigueur pour les lieux accueillant plus de 1.000 personnes, notamment les stades, et les discothèques recevant plus de 50 personnes.

Nouvelle étape à compter du mois d'août : le pass sanitaire s'appliquera notamment aux bars, cafés, restaurants, avions, trains et cars. "Seuls les vaccinés et les personnes négatives pourront accéder à ces lieux", insiste le président de la République. De plus, après vote du Parlement, les tests de dépistage au Covid, deviendront payants dès l'automne.

Si la pression hospitalière baisse encore avec 7.137 patients Covid hospitalisés lundi, contre 7.183 la veille, la tendance était à la hausse des contaminations ces derniers jours, avec 4.256 nouveaux cas enregistrés dimanche, contre 2.549 il y a une semaine.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19