• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

La mère de Tony Meilhon veut être considérée comme une victime au procès de son fils

Ce contenu n'est plus disponible

Ce serait une première juridique en France. La mère de l'accusé du crime de Laetitia Perrais veut être partie civile au procès qui s'ouvre mercredi devant les assises.

Par Xavier Collombier

Le reportage de Christine Vilvoisin, Daniel Le Floch et Stéphane Hérel.

Elle se dit victime de son fils

La mère de Tony Meilhon veut changer de camp.

" Ce n'est pas parce que Tony Meilhon a été son fils, est son fils, qu'elle a obligation inconditionnelle d'être dans son clan"

explique son avocat Yvon Chotard.
 

Un message pour tous

"Je ne suis pas coupable, je ne suis pas responsable de ce qu'est devenu mon criminel de fils, je suis une victime, une victime directe, de ses agissements"

C'est ce qu'elle entend dire publiquement à la juridiction criminelle, aux médias et à son fils"

souligne l'avocat.

Deux Fois déjà aux Assises

Tony Meilhon a déjà passé le tiers de sa vie derrière les barreaux. Laetitia Perrais a été vue pour la dernière fois en compagnie de Tony Meihon en train de boire un verre. " Il indique avoir eu un accident avec le scooter de Laetitia, mais sans la moindre intention de la tuer. Il a cru qu'elle était morte, alors il l'a mise dans le coffre de sa voiture" indique son avocat Jacques Lambert, " il a eu une sorte de trou noir".
L'accusé est actuellement à l'isolement. Son procès s'ouvre mercredi devant les assises de Loire-Atlantique au Palais de justice à Nantes.

Avec AFP



A lire aussi

Sur le même sujet

Puy du fou : les chiffres derrière un succès

Les + Lus