Voyage à Nantes : les graffeurs font le mur !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Guillaud

Chaque semaine, c'est la même histoire ou plus exactement une histoire différente qui s'écrit sur un mur au coeur de la cité avec dans les rôles principaux des graffeurs mais aussi des dj's et des réalisateurs...

Ils sont graffeurs, dj's, vidéastes et ont été invités par le Voyage à Nantes pour écrire et réécrire chaque vendredi l'histoire du mur qui a pris ses quartiers d'été sur le cours Franklin Roosevelt en plein centre ville.

Quoi de plus banal qu'un mur en milieu urbain ? Et pourtant... Haut de quatre mètres et large de dix, ce mur-là aime s'offrir au regard, à la curiosité, à la critique du passant qui peut y découvrir, déchiffrer, explorer, chaque semaine une nouvelle oeuvre éphémère... C'est du street art !
Et c'est quoi exactement le street art ? Bonne question ! Comme son nom l'indique, le street art, c'est de l'art dans la rue. D'ailleurs, en bon français, on parle d'art urbain. 

Né avec Mai 68 et comptant parmi ses précurseurs des gens comme Ernest Pignon-Ernest, ce mouvement artistique réunit diverses techniques comme le graffiti, le pochoir, la mosaïque, le collage, l'installation et même le yarn bombing (tricot).

Après Lek et Sowat de Paris, Tilt, Tober et Kool T de Toulouse ou encore Persu de Nantes, c'est au tour d'Alëxone, un Parisien qui fait dans le figuratif, de s'emparer du mur vendredi prochain pour partager avec les Nantais son univers très particulier et très coloré comme peut nous en donner un avant goût cette vidéo tournée en juillet 2013 à Sète. 

Alexone à Sète
Pour le suivre dans sa création, un dj et un vidéaste, David Zard, seront également à l'oeuvre.

Rendez-vous donc vendredi 9 août cours Franklin Roosevelt à partir de 18h00 pour vivre une nouvelle histoire...

Toutes les histoires du mur ici