Alex Fagat, pêcheur de Loire à La Possonnière

© Christophe Turgis
© Christophe Turgis

Sylvie Denis passe par la Possonnière, ses plages, sont port, sa guinguette, et son pêcheur ! Alex Fagat est un jeune pêcheur de Loire, et déjà une figure sur le fleuve, il pêche à la senne et sa friture figure sur les cartes des meilleurs restaurants, pêcheur... et philosophe. Même que !

Par Christophe Turgis

La rencontre

Alex Fagat, pêcheur de la Possonnière

De la friture sur la Loire

Dans l'air sonore du tout petit matin, on entend le chant des oiseaux, le gargouillis de l'eau dans les cailloux des épis. L'azur est pur, reposé des poussières de la veille. Un peu partout sur les berges, des pêcheurs amateurs, sur l'eau, Alex Fagat, un des rares pêcheurs professionnels sur le fleuve.

 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis

Pour la friture, Alex pêche à pied, à la senne, un filet qui s'enroule dans le courant du fleuve, il avance l'eau jusqu'à la taille dans le sens du flot. La senne se referme et piège ablettes, gardons et goujons. Ça frétille dur ! Des éclairs d'argent dans tous les sens. En quelques coups, il réuni les 3 ou 4 kilos qui feront les délices des clients du restaurant étoilé "Une Île" à Angers.

 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis
Friture de Loire ablettes, goujons et gardons / © Christophe Turgis
Friture de Loire ablettes, goujons et gardons / © Christophe Turgis

Le site web d'Alex Fagat : Terre et Loire


Brochet secret

Un peu plus loin, dans un creux du sable, un petit bras c'est formé. L'eau y coule, vive, rapide, puis ralentit et se laisse aller lascivement. Un coin idéal pour Cyrille et Sylvain, deux petits gars du coin, qui taquinent le goujon. Pas pour la friture. Pour le brochet ! "Si il veut bien". Ils ont acheté leurs asticots au tabac du coin, patiemment ils attendent que les petits poissons viennent s'en emparer. Soigneusement, ils les conservent dans un petit vivier. Pour les présenter plus tard au roi des carnassiers. Un peu plus loin, ils ont installé une ligne rien que pour lui. Mais depuis l'aurore, le brochet tant espéré se fait désirer… le bouchon ne bouge pas… "Il veut pas "!

 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis
 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis


Pour déjeuner

En haut de la rue qui va de la Loire au village, La Taverne du Prieuré propose un menu très correct à 11,50€.
Sur le port, La Guinguette propose boissons fraîches et glaces en journée, cuisine de bistro à la carte midi et soir. Avec une friture d'anguilles, et un Tartare Petits Patapons ! Et des vins de Loire… évidemment !

Une recette de friture de Loire en vidéo avec les Carnets de Julie

Pour organiser votre balade
http://www.la-possonniere.fr/decouverte-de-la-commune/tourisme/

Sur le même sujet

Les + Lus