Tristan & Yseult, le ballet symphonique celtique le 7 mars 2014 au Zénith de Nantes

France 3 Pays de la Loire a souhaité soutenir cette toute nouvelle production Tristan & Yseult, qui raconte l'une des grandes légendes celtiques et sans nul doute la plus tragique des histoires d'amour.

Par Sandrine Quéméneur

L'histoire

Après avoir vaincu le monstrueux Morholt (Guerrier géant qui ravageait le pays de Cornouailles), le jeune Tristan venu d'Armorique est sacré champion du royaume par le roi Marc'h qui très vite le considère comme le fils qu'il n'a jamais eu. Mais mortellement blessé durant le combat, Tristan quitte secrètement les Cornouailles afin de mourir loin du Roi Marc'h qu'il affectionne tant...Tristan est retrouvé à demi mort sur les rivages de l'ile verte par la belle Yseult fille de Donnchadh, roi d'Irlande et ennemi juré du Roi Marc'h. Incantations, magie et charmes de la belle ressuscitent le champion de Cornouailles. Tristan et Yseult ne font plus qu'un. Loin du monde ils savourent un amour absolu. Mais l'idylle sera de courte durée. Les guerriers de Donnchadh surveillent les côtes irlandaises. La mort dans l'âme, Yseult renvoie Tristan parmi les siens.De retour à la cour du Roi Marc'h, Tristan est célébré tel le héros qui sut vaincre la mort. Durant les festivités, le roi, veuf depuis des années, annonce la fin des guerres fratricides qui perdurent entre la Cornouailles et l'Irlande. Et pour sceller la réconciliation entre les deux pays, il épousera la fille du Roi Donnchadh, Yseult. Pour aller quérir en Irlande sa future épouse, le Roi Marc'h missionne celui en lequel il a le plus confiance : Tristan, son fils adoptif, son champion, son ami... Ce fils tant aimé qui plus que jamais n'ose révéler son amour pour Yseult. Ainsi commence au château de Tintagel, une triangulaire légendaire où l'amour et le mensonge sont de chaque instant... La danse exulte la passion, la musique transcende la tragédie afin que le spectateur soit en immersion totale au cœur de la plus célèbre des histoires d'amour.


Le disque : une sortie pour la fête des amoureux le 14 février 2014

Alan Simon, l'auteur-compositeur de la trilogie "Excalibur" (double disque de platine, 200 000 spectateurs), de l'album concept "Gaia" ou encore de l'opéra-rock "Anne de Bretagne", s'apprête à offrir un nouveau souffle aux éternels amants. "Tristan et Yseult" sera disponible en album le vendredi 14 février 2014 et sera sur scène le vendredi 7 mars 2014 pour sa première mondiale au Zénith de Nantes Métropole. Le disque : c'est le jour de la Saint-Valentin que sortira le 10è album studio du Nantais Alan Simon. Réalisé en Bretagne, Irlande, Angleterre, Australie, Etats-Unis et Italie, l'album est une oeuvre pour instruments symphoniques et celtiques incluant 20 titres originaux. Évoquant chronologiquement l'histoire des amants du merveilleux, Alan Simon souhaite offrir au public une oeuvre romantique ou mouvements symphoniques, chansons et complaintes ponctuent un nouvel opus défendu avec passion par plus de 120 musiciens. Pour magnifier la partition originale, l'auteur-compositeur breton a étroitement collaboré avec le chef d'orchestre et arrangeur américain Lee Holdridge (à qui l'on doit notamment le chef d'oeuvre: "Jonathan Livingston le Goéland"). Un an de studio aura été indispensable pour achever ce nouvel album-concept dont le livret de 48 pages permettra de suivre la totalité de l'histoire en trois langues (français, breton et anglais). Le livret est somptueusement illustré par l'institut d'enluminures médiévales basé à Angers et dirigé par le maitre enlumineur Barbara de Monchy. Enfin le mixage est signé Marco Canepa, longtemps ingénieur du son du troubadour Italien Angelo Branduardi et de Paolo Conte mais aussi d'Alan Simon depuis la trilogie "Excalibur".

La scène

Trois semaines après la sortie de l'album, le vendredi 7 mars 2014 à 20h30, "Tristan et Yseult" sera transposé pour la première fois sur la grande scène du Zénith de Nantes Métropole : une création offerte tout d'abord au public nantais avant de partir en tournée européenne fin 2014. Le spectacle associe 60 artistes en live dont un symphonique, six musiciens irlandais, quatre chanteurs – acteurs, douze talentueux danseurs irlandais et dans les rôles de Tristan et d'Yseult deux grands danseurs solistes classiques (dont les noms seront révélés en octobre prochain lors d'une conférence de presse prévue à Nantes) et deux grandes voix : celle de la jeune Soprane celtique Siobhan Owen et celle du charismatique Roberto Tiranti. Pour cette première, une mise en lumière somptueuse sera signée Roque Ségovia (à qui l'on doit "Les nuits magiques" du festival interceltique de Lorient mais aussi les créations Excalibur en Allemagne et l'opéra rock "Anne de Bretagne" au Château des Ducs de Bretagne). Les enluminures créées par Barbara de Monchy seront animées et projetées sur huit oriflammes géantes qui encadreront la grande scène du Zénith.

Les chorégraphies sont réalisées en étroite collaboration avec les danseurs sous la direction de Nikolaï Androsov à qui l’on doit Cyrano de Bergerac, Casanova, et de nombreux grands spectacles internationaux. Il a collaboré à plusieurs reprises avec le Bolchoï de Moscou, mais aussi avec de grandes étoiles reconnues mondialement (Patrick Dupond, Marie Claude Pietragalla, …). Les danseurs irlandais sont chorégraphiés par Catriona Ni Leamhcan (par ailleurs chorégraphe d'Avalon Celtic Dance). Le spectacle est mis en scène par Alan Simon qui interprètera le rôle du roi Marc'h, Roi de Cornouailles et père adoptif de Tristan. Il donnera ainsi la réplique au célèbre fondateur du groupe Ange, Christian Décamps. Ce dernier incarnera (après François II duc de Bretagne pour l'opéra "Anne de Bretagne" et Merlin pour "Excalibur live à Brocéliande") le Roi Donnchadh, Roi d’Irlande, père de la belle Yseult, et ennemi juré.

Tout savoir sur le spectacle, cliquez ici.


UN SHOWCASE EN AVANT-PREMIÈRE !

Jouez et assistez peut-être au showcase le jeudi 28 novembre 2013 à 17h à la Cigale à Nantes !!! avec notamment la présence exceptionnelle des voix de Tristan & Yseult à savoir Siobhan Owen et Roberto Tiranti.
Répondez à la question suivante :
Comment s'appelle le père adoptif de Tristan ? et envoyez vos coordonnées complètes par email (nom, prénom, téléphone) à communication-ftv-paysdelaloire@france3.fr
Les 4 premiers à répondre correctement remporteront deux invitations pour assister au showcase !

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

toute l'actu Danse

Les + Lus