• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Avec sa vidéo, un Angevin dépasse le million de vues sur Youtube

Capture Youtube de la performance de LindzeePoi / © Capture Youtube via lindzeetryo
Capture Youtube de la performance de LindzeePoi / © Capture Youtube via lindzeetryo

LindzeePoi, est un artiste indépendant qui publie des vidéos pour le plaisir. Sa dernière vidéo, publiée le 6 avril, vient de dépasser le million de vues sur Youtube. Sa réaction dans notre article.

Par Valentin Gaborieau

Une vidéo qui fait le buzz

Sa vidéo, publiée le 6 avril, vient de dépasser le million de vues sur Youtube. LindzeePoi, 27 ans, n'y était pas préparé. "Je ne sais pas comment cela a pu arriver. On m'a dit que ma vidéo était passée sur un site français de partage de vidéos qui font le buzz (koreus.com). Ma vidéo était ensuite intégrée sur Facebook, notamment par un présentateur de télévision israélien, puis elle est partie sur divers sites dans le monde" explique-t-il humblement.

Sur la vidéo, on le voit manipuler des anneaux qu'on appelle "Eight Rings" qui sont des anneaux collés par deux que l'on fait bouger sur eux-mêmes avec les doigts. "Je fais ça depuis un an, c'est une illusion d'optique". On lui a même donné le surnom amusant de "Monsieur Audi"​, la marque aux quatre anneaux.

"Ma vidéo, je l'ai faite à l'arrache avec ma caméra, au départ je ne voulais même pas en faire. J'avais une musique dans les oreilles et j'ai décidé de faire une improvisation" déclare-t-il.

"J'ai été contacté par le festival international du Québec pour réaliser une performance de cet art" a-t-il ajouté.

Sur sa chaîne Youtube, habituellement, ses vidéos comptent environ près de 30 000 vues.

Une passion depuis ses 18 ans

"J'ai vu des jeunes dans un parc et cela m'a donné envie de faire de la jonglerie" annonce LindzeePoi. Depuis, il s'adonne à plusieurs disciplines de jonglerie, particulièrement des arts d'illusion : bolas, eight rings, des massues et des magnetic batons

Sa première vidéo date de 2011. "Je suis actuellement en recherche d'emploi et je n'ai pas vocation à réaliser des vidéos monétisées, notamment à cause des droits d'auteurs pour certaines musiques."

En revanche, ses vidéos sont réalisées "par plaisir". Modestement, il déclare: "Moi le succès, ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse des masses, je ne cherche pas la gloire ou la popularité. Je ne suis pas comme ça."

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus