• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers : un mécanicien devant le tribunal correctionnel pour négligence ayant entrainé le décès d'un motard

Le lieu du drame / © France 3 Pays de la Loire
Le lieu du drame / © France 3 Pays de la Loire

Au départ, c'est un embout de tournevis de 8 cm oublié par un garagiste dans le moteur d'un jeune motard. Un simple oubli, mais une négligence lourde de conséquences. Le jeune pilote perdra la vie quelques minutes plus tard, lancé sur la rocade Angevine, le 2 mai 2013.

Par Eric Aubron avec Claude Bouchet

En mai 2013, l'accident avait été vécu comme un choc au sein de la communauté des motards. C'est ici sur la rocade, au sud d'Angers que Jean-Bernard Rolland, 31 ans, a trouvé la mort, alors qu'il venait de récupérer sa moto chez le garagiste. Selon l'expertise, un embout de tournevis, oublié par le mécanicien Et retrouvé dans l'un des conduits d'admission du moteur, serait à l'origine du drame. Pilote expérimenté et réputé prudent, la victime était également moniteur de moto-école. Pour la famille, la négligence ne fait aucun doute.

C'est dans une ambiance pesante que le mécanicien comparaissait seul, ce vendredi devant le tribunal correctionnel. Son employeur n'est pas poursuivi. Pourtant l'avocat des parties civiles estime que sa responsabilité est également engagée. L'avocat du mécanicien a demandé une nouvelle expertise. Le tribunal correctionnel a finalement décidé de reporter l'affaire en attendant un complément d'information sur les circonstances de l'accident.

Notre reportage en vidéo


Un mécanicien devant le tribunal correctionnel d'Angers

 

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer