• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Aéroport Notre-Dame-des-Landes : Bruno Retailleau interpelle Bernard Cazeneuve

Bruno Retailleau a adressé un courrier à Bernard Cazeneuve à propos de Notre-Dame-des-Landes / © connaître le terrain, apprendre à monter un groupe affinitaire, trouver des formes d’action créatives ou encore mieux connaître vos droits.
Bruno Retailleau a adressé un courrier à Bernard Cazeneuve à propos de Notre-Dame-des-Landes / © connaître le terrain, apprendre à monter un groupe affinitaire, trouver des formes d’action créatives ou encore mieux connaître vos droits.

Bruno Retailleau,  le président de la région des Pays de la Loire vient d'adresser un courrier au ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Il le met en garde contre ce qu'il appelle "de véritables camps d'entrainement anti-flics" mis en place sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Par Fabienne Béranger

Dans cette missive adressée ce vendredi à Bernard Cazeneuve, le Républicain Bruno Retailleau s'inquiète de "week-ends de formation" organisés sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes par les occupants du site.
Bruno Retailleau estime qu' "une telle provocation est insupportable", ajoutant que "cette école de la violence à ciel ouvert mine un peu plus l'autorité de l'Etat et met en danger la vie des forces de l'ordre qui seront amenées à intervenir sur la ZAD."

Le président de la région Pays de la Loire conclut sa lettre à Bernard Cazeneuve en lui demandant "instamment d'interdire ces formations, et de poursuivre toute personne qui y serait mêlée, de près ou de loin".

Les zadistes ont prévu six week-ends de formation "prêt-e-s pour défendre la zad" après l'annonce par le gouvernement de démarrer les travaux sur le site dès l'automne. 
"Pour cela il faudrait avant tout expulser celles et ceux qui y vivent et en cultivent la terre. De notre coté, nous n’avons aucune intention de les laisser faire et comptons sur un soutien au moins équivalent à celui de 2012, lorsque nous avons mis en échec l’opération César" expliquent les opposants sur leur blog.

Par ces formations, les occupants de la ZAD entendent mieux faire "connaître le terrain, apprendre à monter un groupe affinitaire, trouver des formes d’action créatives ou encore mieux connaître (leurs) droits" aux personnes qui voudraient se joindre à eux.




A lire aussi

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus