Angers : Willy Bernard interpellé au palais de justice, puis relaché

Willy Bernard a été interpellé au plais de justice d'Angers (photo d'archive) / © Josselin CLAIR - maxPPP
Willy Bernard a été interpellé au plais de justice d'Angers (photo d'archive) / © Josselin CLAIR - maxPPP

L'ancien président d'Angers SCO Willy Bernard a été arrêté ce mardi après-midi au palais de justice d'Angers. Il s'y est présenté pour prendre connaissance de la décision de la cour d'appel sur une affaire de fraude fiscale. Le juge des libertés a finalement décidé de le libérer.

Par Fabienne Béranger

Le 29 septembre dernier, une affaire de fraude fiscale avait été étudiée sans lui, lors d'une audience de la cour d'appel d'Angers. A l'issue de cette audience, le procureur avait requis deux ans de prison ferme et la délivrance d'un mandat d'arrêt. Ce mardi 29 novembre, il s'est donc rendu au palais de justice pour connaitre la décision de la cour d'appel dans cette affaire, laquelle a confirmé la peine requise de deux ans de prison ferme.
 
Willy Bernard avait été condamné à cette peine en première instance en mars 2014 au Mans. Peine réduite à un an en septembre de la même année.
Ce mardi 29 novembre, il a été interpellé à Angers à la barre du tribunal. L'ancien président d'Angers-SCO Willy Bernard a quitté le tribunal, mardi, les menottes aux poignets. Le juge des libertés a finalement décidé de le libérer en attendant son jugement devant la Cour d’appel, le 12 janvier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus