Confinement: une alternative à Amazon créé par des libraires indépendants des Pays de la Loire

Aprés le statu quo prononcé par Jean Castex sur la réouverture des commerces non essentiels gros plan sur le site régonal de commande et de réservation en ligne  www.librairies-alip.fr qui regroupe les rayons d'une quarantaine de librairies indépendantes de la région.
Sur son portail le site crée par l'Association des Libraires Indépendants en Pays de la Loire revendique l'accès à 1 724 893 livres.

Un premier argument pour tenter de convaincre les adeptes du site Amazon qu'ici aussi on a le choix, même si l'on s'adresse à des "petits" commerces.

"Les librairies sont déjà informatisées dans leur ensemble et pas vraiment représentatives des 68 % des commerçants qui n'auraient pas encore de site internet " explique Marie Goiset la chargée de coordination de l'ALIP.

Le site de commande en ligne affiche donc chaque livre disponible chez les libraires. Et la possibilité de le commander ensuite dans une des boutiques qui l'a en stock.

Marie Goiset précise "sur ce portail vous pouvez aussi commander des livres qui sont ne sont pas en stock mais aussi des livres disponibles chez l'éditeur"

Des libraires sur tout le territoire

Une maniére de s'adapter aux nouveaux usages des lecteurs qui décident souvent de leur achat sur prescription de proches ou de médias et donc pas forcément aux horaires d'ouverture classique d'une librairie.

Le vorace de lecture trouve à fouiner parmi un échantillon de librairies représentatifs de la diversité des libraires.

Sont présents aussi bien des références généralistes comme la librairie Durance à Nantes mais aussi des libraires spécialisées comme la nouvelle adhérente angevine Chrysalide spécialiste du mieux être et de spiritualité.

De nombreuses librairies sont également situées hors de grandes agglomérations comme la Arcadie à Luçon en Vendée, L'Embellie à La Bernerie-en-Retz en Loire-Atlantique ou encore Parchemins à Saint-Florent-Le-Vieil en Maine-et-Loire.

"Ce qui est intéressant c'est qu'il y a vraiment un maillage territorial, du coup cette alternative à Amazon est rendue possible à beaucoup d'habitants de la région" termine la chargée de coordination de l'ALIP.

Plus de cinquante commandes par jour
 
Une fois votre commande réalisée vous avez donc le choix, livraison à domicile  (les frais de livraison sont à 0,01 euros)  ou en clic & collecte.

Avec un déplacement bref jusqu'à votre librairie indépendante dans le respect des gestes barrières.

Direction   "le Livre dans la Thèiére" librairie  en zone rurale qui fête ses 7 ans d'installation à Rocheservière.

Une petite commune rurale de 3000 habitants située dans le nord du département de la Vendée.

Le site internet de l'ALIP existe depuis 3 ans déjà mais la responsable de la librairie a constaté une réel boum des commandes depuis le début du reconfinement.

Entre le premier et le 6 novembre elle a enregistré jusqu'à une cinquantaine de commandes par jour. 

"Sur l'ensemble des librairies adhérentes du site nous avons enregistré sur cette période 1300 inscriptions en plus contre une centaine par mois habituellement" détaille Christel Rafstedt qui est également la  présidente de l'Association des Libraires Indépendants en Pays de la Loire. 

Des tables coup de coeur numériques

Il s'agit aussi de proposer un conseil comme dans une vraie librairie et contrairement au géant américain de vente en ligne.

"L'ambition c'est de faire une vraie librairie virtuelle avec des tables thématiques virtuelles où l'on propose nos coups de coeur à l'image de ce que vous trouvez dans une vraie librairie" détaille la libraire vendéeenne qui enfonce le clou "mais ce ne sont pas des algorithmes qui choisissent contrairement à Amazon car vous n'avez pas un vrai libraire derrière".
 

Quant au statu quo imposé à la réouverture des librairies et autres commerces dits "non essentiels" avant le premier décembre, la libraire se dit philosophe.

Tout en ayant déjà en ligne de mire les ventes de Noël.

"Ca correspond à 15% de mon chiffre d'affaires annuel que le click and collect ne pourra pas compenser totalement" précise Christel Rafstedt.

Le livre reste le cadeau numéro 1 à mettre sous le sapin.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société livres culture économie crise économique