Disquaire Day et salon international du disque de Rezé : deux événements à venir en 2021 pour les passionnés du vinyle

Si on peut enfin imaginer une reprise prochaine des concerts, ces deux événements-là devraient à coup sûr se tenir, Disquaire Day parce qu'il implique les disquaires devenus commerces essentiels et le Salon international du disque parce qu'il se tiendra en décembre. Et que d'ici là...

Tous styles confondus, les amoureux de musique sont plongés dans le silence depuis plus d'un an. Plus de concerts, plus de festivals... reste une solution : l'écouter à la maison. Et si possible sur vinyle. Plus qu'un élan  revival, une vraie tendance pour retrouver du son, du bon son.

Et pour les passionnés de vinyles, deux événements d'importance doivent se tenir cette année, le premier les 12 juin et 17 juillet partout en France, c'est le fameux Disquaire Day, le second à Rezé les 4 et 5 décembre, un salon d'envergure internationale annulé l'an passé.

Dans le détail...

Le Disquaire Day se tiendra cette année en deux fois, les 12 juin et 17 juillet. Pourquoi ? "Pour répondre au succès toujours plus important du Disquaire Day auprès d’un large public ainsi qu’à la demande croissante des artistes et des labels de participer à l’événement", expliquent les organisateurs. Un succès qui accompagne le retour en grâce du vinyle depuis quelques années. Entre 2015 et 2019, les ventes de disques vinyles en France sont passées de 900.000 à 4,1 millions. Et le chiffre d'affaires des éditeurs a quasiment quadruplé, selon le bilan annuel du Syndicat national des éditeurs phonographiques (SNEP).

Le principe du Disquaire Day ?

Proposer aux amoureux du vinyle et aux mélomanes d'une façon générale des éditions exclusives d'albums. Cette année, près de 300 vinyles différents seront ainsi mis en vente chez plus de 200 disquaires indépendants français qui participent à l'événement. Parmi les noms, des stars internationales du rock comme les Rolling Stones, The Clash, The Who, Bob Dylan, The Cure, The Police, Iggy Pop, Notorious B.I.G., Jefferson Airplane, Lou Reed, Ramones, Crosby, Stills, Nash & Young... les voix d’Aretha Franklin, Janis Joplin ou Amy Winehouse, les notes bleues de Miles Davis, Thelonious Monk ou Charlie Parker, les musiques de films d’Ennio Morricone, Francis Lai, Michel Legrand ou John Carpenter…

Et des artistes français bien sûr avec notamment Air, Bertrand Burgalat, The Limiñanas, Cascadeur, Nouvelle Vague, Matteo (Chinese Man) ou encore Johnny Hallyday.

Un salon international du disque à Rezé

Quant au Salon international du disque, il devrait retrouver ses dates quasi-habituelles et son lieu de prédilection, la Halle de la Trocardière à Rezé, pour une nouvelle édition très attendue par les collectionneurs et tout autant par les exposants, la plupart vendeurs ambulants qui, contrairement aux disquaires, n'ont pu reprendre le travail depuis des mois.

"Ce n'est pas facile de se projeter dans l'avenir...", confie Noël Terrones de l'association organisatrice, "mais nous faisons tout comme si le salon allait se tenir avec bien sûr des contraintes déjà connues comme le port du masque, l'organisation d'un sens de circulation, peut-être un peu moins d'animations... Par contre, nous renouvellerons certainement le stand consacré aux artistes locaux qui nous a permis d'avoir une centaine de références et de donner une bonne visibilité à la production nantaise".

Le Salon international du disque de Rezé, c'est près de 100 exposants, un peu moins de 3000 visiteurs sur le week-end, des centaines de milliers de vinyles en vente et quelques bénévoles, "pas assez...", regrette Noël Terrones, "On manque de jeunes qui pourraient amener des idées, une nouvelle dynamique au salon". Avis à la population !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture salons économie