DOCUMENTAIRE. En quête des nouveaux herboristes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claude Bouchet
Paysans-herboristes, médecins phytothérapeutes, docteurs en pharmacie, sénateur et députée européenne, défendent un usage libre des plantes médicinales en France.
Paysans-herboristes, médecins phytothérapeutes, docteurs en pharmacie, sénateur et députée européenne, défendent un usage libre des plantes médicinales en France. © Les docs du Nord

Pris en étau entre ceux qui "font la loi" sur le marché des plantes médicinales, et ceux qui la vote, ils tentent de faire rétablir le métier d’herboriste. Découvrez ce documentaire qui donne la parole à ceux qui prônent les vertus médicinales des plantes.

L’utilisation des plantes médicinales - qui connaît un véritable engouement - est héritée d’une médecine ancestrale, populaire et néanmoins savante. Mais à la différence d’autres pays européens, elle est très encadrée en France.

Le certificat d’herboriste a été supprimé en 1941 sous la pression des laboratoires pharmaceutiques et n’a jamais été rétabli.
 
Pourquoi la cueillette, la culture, la transformation et la vente des plantes médicinales sont-elles figées depuis tant d'années dans notre pays ?  

Des paysans-herboristes, sans statut officiel, essaient de faire reconnaître leur métier, et de faire valoir les vertus thérapeutiques des plantes médicinales ainsi que leur bienfait pour la santé publique.

 
Des médecins phytothérapeutes, docteurs en pharmacie, sénateur et députée européenne, défendent également un usage libre des plantes médicinales en France.

Découvrez les difficultés et les motivations de celles et ceux qui renouent avec l’herboristerie contemporaine et en font profession.


►La bande annonce du documentaireRéalisation : Daniel Schlosser - Une coproduction : France 3 Grand Est / Les Docs du Nord / Faites un voeu / Pictanovo
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.