Nantes à l'heure de l'Open Data

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh

Nantes fait partie des communes françaises ayant souhaité partager ses données publiques à sa population.

L'open data est une notion encore peu connue. Pourtant, elle prend tout son sens pour les habitants d'une municipalité souhaitant en savoir plus sur leur lieu de vie.

La ville de Nantes fait partie des pionnières en matière d'Open Data, c'est à dire d'ouvertures des données publiques à sa population. Pour matérialiser cette ouverture, la mairie a lancé depuis une semaine un site Internet à destination des nantais. Baptisé "NOD : Nantes ouverture de données" le site regroupe des données comme le niveau de pollution dans l'agglomération, la liste des infrastructures publiques ou encore la diponibilité en direct dans les parkings publics. La municipalité précise : "L’objectif de la démarche est à la fois de développer le tissu économique local et d’améliorer les services rendus aux usagers et entreprises de la métropole nantaise."

La ville de Nantes n'a pas agis seule puisque pour ce faire elle s'est entourée de professionnels de la question. L'association LiberTIC s'est joint au projet. Cette association nantaise a pour but de "promouvoir l'ouverture des données publiques, l’e-démocratie et le gouvernement 2.0." comme elle le définit elle-même. 

En plus d'avoir mis à disposition des nantais un portail de données libres, la ville participe au "Hackathon", la journée mondiale des partisants de l'Open Data. Pour l'heure, deux projets concrets sont lancés grâce à des développeurs, designers, citoyens ou chercheurs rassemblés à la Cantine numérique à Nantes. Le premier aura pour but de créer une application permettant de calculer son temps de trajet en voiture ou en tram pour rejoindre le centre et les parkings nantais, la seconde est une carte qui fait l'etat des lieux de l'avancée de l'ouverture des données publiques en France.

Une version de la carte des avancées françaises en matière d'Open Data (Crédit : LiberTIC)

L'avènement de l'Open Data

Les données publiques ouvertes ont vu le jour aux États-Unis dès 1966 avec l'adoption d'une loi sur le libre accès à l'information. Depuis quelques années, l'Open Data a le vent en poupe. En France, certaines villes ont franchi le cap comme Rennes, Paris, Montpellier, Bordeaux, Toulouse et maintenant Nantes. Au niveau national, la France doit ouvrir prochainement un portail de partage de données publiques (http://www.data.gouv.fr/) mais la plateforme peine à se mettre en place.

La France fait des progrès mais est loin derrière d'autres nations comme les Etats-Unis ou encore l'Angleterre. Nigel Shadbolt, co-fondateur de data.gov.uk, le portail Open Data du gouvernement britannique précise : "L’open data s’est démocratisé : ce n’est plus une chimère, c’est un objectif que l’on peut clairement et raisonnablement atteindre. Les progrès réalisés sont significatifs."

Et pour ceux qui voudraient aller encore plus loin, une carte mondiale de l'accès aux données publiques libres est disponible (Cliquez sur l'image pour accéder à la carte interactive).



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité