Vendée : Deux réseaux démantelés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh

Les gendarmes vendéens ont réussi à mettre fin à deux filières opérant entre la Vendée, Paris et les Pays-Bas.

Ce trafic porterait sur 420g d'héroïne, 100g de cocaïne et plus de 11 kilos de cannabis.

L'information a été divulguée par Ouest France. Les enquêteurs ont levé le voile sur cette affaire après 5 mois d'investigation. Un homme de Sainte-Cécile  était le point commun entre ses deux organisations. La manière d'opérer était toujours la même, les malfaiteurs utilisaient la méthode du Go-Fast. Six personnes ont été incarcérées et un individu a été placé sous contrôle judiciaire. "Ces deux affaires sont exceptionnelles par le nombre d'individus concernés" a souligné le commandant de gendarmerie Maisonneuve. " La plupart étaient connus de nos services. Ce sont en grande partie des récidivistes" a-t-il précisé. Les trafiquants ont été repérés à l'aide d'un dispositif de surveillance des autoroutes.

Le Go Fast

Cette méthode est de plus en plus répendue chez les trafiquants. Au volant de plusieurs voitures de grosse cylindrée, ils s'élancent pied au planché sur l'autoroute afin que le trajet soit le plus rapide possible. La première voiture sert d'éclaireur à la seconde, chargée en marchandise de contrebande. Cette technique a inspiré le film d'action Go Fast, d'Olivier Van Hoofstadt.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité