Château de Clisson : un exercice grandeur nature pour les pompiers

Des drones équipés de caméras thermiques viendront prochainement compléter les outils des pompiers de Loire-Atlantique. / © Antoine Ropert
Des drones équipés de caméras thermiques viendront prochainement compléter les outils des pompiers de Loire-Atlantique. / © Antoine Ropert

Une dizaine de personnes, disparues et recherchées sous les décombres du château de Clisson : la nuit dernière, les pompiers sauveteurs déblayeurs se sont formés à un scénario catastrophe.

Par Simon Auffret

Repérer les lieux et les dangers potentiels, installer de l'éclairage puis rechercher les victimes : les pompiers "sauveteurs déblayeurs" sont venus mettre à l'épreuve leurs procédures d'alertes, dans le château de Clisson, en pleine nuit du 9 au 10 octobre. Plusieurs d'entres eux sont en formation pour devenir chefs d'équipe.

Accompagnés de chiens formés à la "quête" - l'animal ne flaire pas l'odeur d'un individu mais la présence d'humain, en vie ou non - les pompiers ont aussi testé l'analyse de son : des appareils d'écoutes mesurent le mouvement de personnes ensevelies. "Cela va nous permettre de la localiser à un endroit plus précis", explique Didier Brindejonc. 

Dans un futur proche, des drones équipés de caméra thermiques pourront venir compléter les palette d'outils des pompiers en Loire-Atlantique. Deux centres, ceux de Rezé et de Vertou, sont spécialisés "déblayeurs" dans le département.

Reportage de Dominique Le Mée, Antoine Ropert et Sophie Boismain. Avec comme interlocuteurs :
  • Cédric Zielinka
  • Didier Brindejonc

 

Sur le même sujet

Les + Lus