Covid-19 : en Loire-Atlantique, le port du masque de nouveau obligatoire dans certains lieux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Even

A compter de ce mardi 17 janvier, le port du masque redevient obligatoire en Loire-Atlantique dans les lieux de forte affluence. Ce nouvel arrêté préfectoral est applicable jusqu'au 25 février 2022.

La fin du port du masque obligatoire sur l'ensemble de la Loire-Atlantique aura été de courte durée. Après sa suspension par le tribunal administratif de Nantes vendredi 14 janvier, le préfet a décidé de prendre un nouvel arrêté ce lundi 17 janvier, en raison du contexte sanitaire.

Le taux moyen d'incidence en Loire-Atlantique atteignait 2 456 cas positifs pour 100 000 habitants, le 12 janvier dernier. Le taux de positivité sur le département est actuellement de 21,9 %. 

A partir de mardi 18 janvier à 7h, le masque redevient obligatoire pour les personnes âgées de 11 ans et plus dans les lieux de forte affluence où la distanciation physique ne peut être respectée :

  • marchés, brocantes, vide-greniers, ventes au déballage ;
  • dans tous les rassemblements, manifestations, réunions ou activités réunissant 10 personnes ou plus organisés sur la voie publique, quel que soit leur objet ;
  • dans les lieux d’attente des transports en commun, notamment les arrêts de bus et de tramway et leur proximité immédiate ;
  • aux abords des gares et des entrées de centres commerciaux, à leurs heures d’ouverture ;
  • aux abords des établissements scolaires ou universitaires, aux heures d’entrée et de sortie du public ;
  • aux abords des lieux de culte, aux heures d’entrée et de sortie du public lors des offices et cérémonies ;
  • dans les files d’attente qui se constituent dans l’espace public ;
  • dans les zones piétonnes à forte densité commerciale ;

L’obligation de port du masque prévue par cet arrêté ne s’applique pas, précise la préfecture.

  • sur les plages, bords de cours d’eau et espaces naturels peu fréquentés
  • aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical
  • à toute personne pratiquant une activité sportive
  • aux conducteurs de deux-roues motorisés et portant un casque avec visière baissée

L'arrêté est "applicable jusqu’au vendredi 25 février 2022 inclus, période révisable en fonction de l’évolution de la situation sanitaire", précise la préfecture.