Blain, au nord de la Loire-Atlantique : le variant Delta détecté dans un établissement d'accueil en psychiatrie

Un patient d'Epsylan, un établissement d'accueil en psychiatrie, est porteur du variant indien (autrement appelé Delta) du Covid. Ce mercredi, patients et personnels d'Epsylan seront dépistés. Jeudi, ce sera au tour de la population de Blain.

Une campagne de dépistage de la population aura lieu jeudi 9 juin 2021 à Blain suite à la découverte du variant Delta chez un patient d'Epsylan
Une campagne de dépistage de la population aura lieu jeudi 9 juin 2021 à Blain suite à la découverte du variant Delta chez un patient d'Epsylan © France Télévisions Frédéric Grunchec

Alors que les indicateurs concernant les contaminations à la Covid étaient plutôt rassurants, ces dernières semaines, et qu'une décrue s'annonçait, sur le front des hospitalisations dans le département, la mauvaise nouvelle est tombée ce mardi après-midi par la voix de l'Agence régionale de santé (ARS).  

Vendredi dernier, le 4 juin, un premier patient positif porteur du variant Delta a été détecté dans la Région.

"Ce patient était hospitalisé en psychiatrie dans l'un de nos services, confirme Yves Praud, le directeur d'Epsylan. Il a été transféré au CHU de Nantes il y a une dizaine de jours car il était porteur du covid. Là, un criblage et un séquençage ont été effectué qui ont confirmé qu'il était atteint par le variant indien, le variant Delta de la maladie".

"Cet homme aurait été contaminé entre le 20 et le 25 mai précise Josselin Vincent, responsable du département veille et sécurité sanitaire à l’ARS Pays de la Loire.

"Des investigations sont en cours afin d’identifier les chaines de contaminations, qui s’orientent actuellement dans 2 directions : l’une au sein de l’établissement d’accueil de la personne (EPSYLAN - Etablissement Psychiatrique de Loire-Atlantique Nord), l’autre au sein des contacts d’un intervenant extérieur, venu assurer des animations dans l’établissement " indique l'ARS.

Au sein de cet établissement, 16 autres personnes ont développé la Covid, pour l'heure on ne sait pas encore si elles ont contracté le variant Delta. Des séquençages sont en cours.

Entre les cas contacts, et les cas contacts de cas contacts, une quarantaine de personnes a pu déja être identifiée. Beaucoup d'entre elles ont été dépistées négatives.

"La majorité des cas sont au sein de l’établissement, mais figurent également des professionnels qui ont des liens en dehors de l’établissement. Ce sont majoritairement des personnes de Blain, mais pas exclusivement. En tout état de cause, les personnes identifiées comme contacts à risque de contamination sont approchées de façon individuelle, mises à l’isolement et suivies par des dépistages en fin d’isolement"  indique encore Josselin Vincent.

Plus largement, "l'établissement est en confinement strict depuis le 25 mai. Des mesures de précaution sont prises au sein de l’établissement afin de maitriser la transmission, en particulier l’arrêt des activités en commun, l’isolement des patients positifs et la réalisation de dépistages complémentaires.  ".

"Patients et personnels présents sur le site seront dépistés"

"Dès ce mercredi, ajoute Yves Praud, les patients et les personnels présents sur le site seront dépistés"

Cet établissement hospitalier spécialisé dans le domaine de la psychiatrie (adulte et infanto-juvénile) compte notamment une unité de 108 lits.

Les personnes identifiées comme "contact" sont toutes appelées afin de s’assurer du respect de l’isolement et leur entourage encouragé à se faire dépister.

"Même si les indicateurs épidémiques à Blain restent favorables, on préfère encourager un large dépistage. Ce variant est plus contagieux, mais on peut encore le freiner, c'est pour cela que nous invitons tous les habitants du secteur à se faire dépister " insiste Josselin Vincent.

►Un dépistage gratuit en population générale est organisé sur la commune de Blain le jeudi 10 juin et sera proposé à toute personne qui le souhaite.

Des médiateurs de lutte anti-covid seront également présents pour accompagner le dépistage et apporter toutes les recommandations nécessaires, indique encore l'ARS

Le dépistage aura lieu jeudi 10 juin, de 9h45 à 18h, place Jollan de Clerville à Blain.

Déjà présent dans le département des Landes, il est rappelé que le variant dit Delta est qualifié de préoccupant par l’Organisation Mondiale de la Santé, car il peut se diffuser rapidement (comme au Royaume Uni) et des études ont démontré son impact possible sur l’efficacité vaccinale.

"Sa détection doit donner lieu à un isolement rapide des patients contaminés ainsi que de leurs contacts afin d’éviter sa diffusion sur le territoire" préconisent les autorités de santé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société