• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Loire-Atlantique : la préfecture fait évacuer un élevage pour mauvais traitement

150 animaux saisis dans un élevage pour mauvais traitement
150 animaux saisis dans un élevage pour mauvais traitement

90 bovins et 60 ovins ont été retirés d'une exploitation à Saint-Etienne-de-Montluc en Loire-Atlantique. Sur ordre de la Préfecture, les animaux ont été "soustraits à la garde de leur détenteur défaillant."

Par Olivier Quentin

Si l'on se base sur le communiqué de la Préfecture c'est tout autant les conditions d'hébergement que d'alimentation qui posaient problème sur cette exploitation agricole.

Demande de soins restée sans effet


Alertée, la Direction Départementale de la Protection des Populations (les services vétérinaires) a constaté le mauvais état des animaux et exigé de l'éleveur qu'il réagisse et "apporte des soins immédiats" à ses bêtes.

Malheureusement, la demande est restée sans effet et il a fallu intervenir. 

Ce jeudi, gendarmes, services vétérinaires et associations de protection animale sont donc allés dans l'exploitation sur décision administrative pour retirer les animaux et les placer "dans des structures d'accueil adaptées"

Un état de maigreur avancée


90 ovins et 60 ovins ont ainsi été confiés à une association, l'OABA. Le communiqué de la Préfecture parle d'un état de maigreur avancée et précise que les animaux seront examinés par un vétérinaire pour recevoir les soins nécessaires.

La suite ce sera sans doute une procédure judiciaire car les associations de défense des animaux ne manqueront pas de s'intéresser à ce dossier. 

Une procédure d'une ampleur rare


Il est rare que les services de l'Etat procèdent à une opération d'une telle ampleur. Elle aura duré tout la journée de ce jeudi et mobilisé une trentaine de personnes ainsi que de gros moyens pour évacuer les animaux.

Sur le même sujet

Dimanche en Politique avec Jérôme Fourquet, auteur de "L'archipel français"

Les + Lus